> Nouveau-Né > La naissance > A la maternité > Naissance, que ressent mon bébé
Naissance, que ressent mon bébé
Santé du nouveau-né
Nouveau-Né
Mémoriser Je vous recommande l'article "Pendant et après la naissance, que ressent mon bébé ?" sur le site mpedia.fr

Pendant et après la naissance, que ressent mon bébé ?

La naissance n’est pas une science exacte

La naissance reste un événement mystérieux pour les équipes médicales, aussi bien du côté de la maman que du bébé. Impossible, en effet, de savoir comment se déclenche un accouchement.

Pourquoi, d’un seul coup, après 39 semaines, se libèrent des hormones qui permettent de débuter les contractions ? Les avancées scientifiques n’apportent pas de réponse précise à cette interrogation.

De la même manière, impossible de se glisser dans la tête d’un bébé en train de naître pour en savoir plus sur ses impressions ou sensations. Personne ne sait réellement ce que ressent un bébé à la naissance et il s’agit d’être vigilant afin de ne pas verser dans le fantasme ou l’interprétation psychologique excessive d’une attitude de votre tout petit.

Il est important de garder en tête que la mère et l’enfant sont deux êtres distincts, indépendants, leur ressenti n’est donc pas toujours lié. Il se peut donc qu’un accouchement très bien vécu du côté de la maman soit difficile pour le bébé, alors qu’un bébé peut rester en pleine forme pendant un accouchement pénible pour la maman.

Des signes de bien être ou de malaise chez les nouveau-nés

Signes de bien-être 

Le vécu de la naissance par votre bébé ne constitue pas une science précise et infaillible. Cependant, en observant votre enfant, vous pourrez repérer les signes qui expriment du confort, ou au contraire du mal être.

Il est fréquent pour votre enfant de dormir pendant le travail de contractions et même durant l’accouchement. Les équipes médicales ont pu observer ce phénomène à travers les tracés d’encéphalogramme. Votre bébé continue en effet, pendant les contractions, à respecter son rythme de veille / sommeil. C’est un signe de bien-être, il dort tranquillement.

A la naissance, votre bébé ouvre grand les yeux et scrute le monde. Il est tout particulièrement vigilant pendant les 2 premières heures. S’il est laissé sur votre ventre, il sera maintenu au chaud contre vous et il sera rassuré par votre odeur, par votre respiration et les bruits de votre cœur, par votre voix, autant de repères qui lui rappellent la vie dans l’utérus.

Le plus souvent, au bout de 20 à 30 minutes, il sera attiré par l’odeur de l’aréole du sein et rampera lentement vers elle. Il commence à téter le plus souvent vers 50 à 60 minutes de vie, parfois plus tôt, parfois plus tard. Tout va bien. Vers 2 heures de vie, tous les bébés sont généralement endormis.

Signes de malaise, de gêne, de douleur

Parfois, des événements ressentis pendant l’accouchement sont difficiles à vivre pour votre enfant. Il est agité, ou au contraire peu réactif ; son rythme cardiaque s’accélère ou au contraire ralentit. Parfois il émet des selles dans le liquide amniotique, comme si le stress avait accéléré son transit.

On parle alors de liquide teinté ou méconial. De nombreuses explications à cela : votre bébé a pu manquer d’oxygène, il a pu être trop serré ou mal positionné, il avait le cordon ombilical entouré autour du cou, ou avoir une infection, etc. Un grand stress chez la maman peut jouer un rôle aussi. La sage-femme et l’obstétricien analyseront la situation, parfois avec le pédiatre, pour décider de l’attitude à tenir. 

Votre bébé ressent de façon plus ou moins positive sa naissance. Pas d’inquiétude cependant, puisque tout est rattrapable. C’est la grande force de l’être humain de savoir s’adapter : même après une naissance difficile, votre enfant pourra retrouver sa sécurité et son bien-être dans vos bras, dans vos gestes, dans vos paroles.

N’hésitez pas à parler à votre bébé après un accouchement compliqué. Dites lui ce que vous avez vécu et les peurs que vous avez ressenties, racontez lui sa naissance et confirmez lui que tout cela est fini et que vous êtes maintenant tous les deux pour vivre ensemble et pour apprendre à vous connaître. Ce moment sera libérateur pour vous et pour votre enfant.

Votre bébé ne  comprend pas vos mots, mais il perçoit bien votre langage non verbal, c’est-à-dire  l’intonation de votre voix, vos mimiques, vos gestes, votre émotion. Il se crée ainsi un lien mère / enfant fondateur et apaisant pour vous et votre petit.

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 11/05/2012 Mis à jour le 11/07/2014
Mémoriser Je vous recommande l'article "Pendant et après la naissance, que ressent mon bébé ?" sur le site mpedia.fr