Partager

Arriver à l’école le ventre plein

1

Une étude australienne de Foodbank révèle l’impact sur les enfants qui arrivent à l’école sans petit déjeuner dans le ventre…

Deux tiers des enseignants australiens (67%) déclarent avoir des enfants qui viennent à l'école le ventre vide. Il s’agit en moyenne de 3 élèves par jour. Or, arriver sans avoir mangé à l’école influence de manière négative les capacités des enfants:

  • Les enseignants estiment que l'élève perd en moyenne plus de 2 heures par jour d'apprentissages’il arrive à l'école en ayant faim.
  • 82% enseignants déclarent quepour les enfants qui n’ont pas mangé le matin, 73% ont plus de difficultés à se concentrer, 66% ont des somnolences, 54% ont des problèmes d’apprentissage et 52% des problèmes de comportement.

D’après les enseignants, ne pas prendre de petit déjeuner freine les apprentissages et pourrait conduire les enfants à un abandon précoce de l’école.

Foodbank est la plus grande organisation d'aide alimentaire de l'Australie, elle fournit 40 millions de repas par an à plus de 2 800 organismes de bienfaisance à l'échelle nationale. Elle livre aussi des petits déjeuners dans plus de 1000 écoles à l'échelle nationale directement ou via d'autres organisations soit plus de 137 000 petits-déjeuners par semaine.

Cette enquête a été réalisée sur 532 enseignants des écoles primaires et secondaires, répartis dans toute l'Australie.

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.