Partager

La nuit : la sélection de livres du Dr Mahé Guibert

Mis à jour le 01 février 2018 Dr Anne MAHE GUIBERT

1

Pour cette sélection j’avais choisi le thème du sommeil… et je me suis retrouvée littéralement noyée sous le nombre des albums écrits autour du sommeil, de la peur de la nuit, des cauchemars, du refus du coucher… à tel point que j’ai décidé de fractionner le sujet. Je vous propose d’explorer la nuit, l’obscurité, le calme apparent et la vie qui continue, différemment du jour, les bruits suspects et les créatures inquiétantes qui peuplent l’imaginaire des petits et des grands. Aborder à travers l’album les peurs de la nuit peut permettre à chacun de mieux les apprivoiser. Eprouver des émotions à travers une histoire est une opportunité pour pouvoir les organiser et les mettre à distance.

Sommaire de l'article

Découvrir la nuit

  • Par une belle nuit d’hiver, Jean Pendziwol, Isabelle Arsenault, Magnard Jeunesse

«Par une belle nuit d’hiver, tandis que tu dors à poings fermés blotti dans ta couette toute douce, je peins un tableau pour toi.» Et nous voilà partis pour une promenade poétique et bucolique au cœur d’une nuit d’hiver. Le ton est délicat et tendre, l’ambiance paisible et sereine et les illustrations d’une grande finesse dans des tons très doux. C’est une pure merveille.

  • Le calme de la nuit, Virginie Aladjidi, Caroline Pélissier, Emmanuelle Tchoukriel, Thierry Magnier

Un texte tout en rime et en délicatesse, un rythme lent et une ambiance sereine. Une promenade par une douce nuit dans la forêt. Les illustrations traduisent à merveille l’ambiance de cette nuit paisible.

  • Ronde de nuit, Simon Hureau, Didier Jeunesse

Dans cet album on effectue une belle promenade nocturne et on fait un inventaire poétique, subtil et rassurant de tout ce qui vit la nuit. Le niveau littéraire du texte est excellent et la représentation de la nuit dans les illustrations est très réussie, notamment grâce à l’omniprésence des lumières.

  • Quand tu dors…, Delphine Chedru, Gallimard

Quand tu dors la vie continue. L’auteur fait un inventaire aléatoire et drôle de diverses activités nocturnes. Les images privilégient le bleu et le noir avec une belle utilisation du jaune pour éclairer la nuit.

  • Que se passe t-il dans la nuit?, Lucille Ahrweiller, Gauthier Languereau

On est sur la banquise, au pays des esquimaux, et que se passe t’il la nuit sur la banquise? «Les ours blancs marchent sans bruit, les bélugas dansent dans l’eau, les petits phoques se tiennent chaud…et un petit homme s’est endormi ». Beaucoup de douceur et de poésie dans ce texte.

  • La maison dans la nuit, Susan Marie Swanson, Beth Krommes, Le Genevrier

Le texte a des allures de comptines. On se promène dans la nuit, on fait des allers et venues du dehors au dedans et vice versa. Il est question de maison, de nuit, de lumière, de lune … c’est très simple et très apaisant. Les illustrations utilisent un style très graphique et sont en trichromie noir, blanc et jaune. C’est très original.

Affronter la nuit

  • Les aventuriers du soir, Anne Brouillard, Les éditions des éléphants

A la tombée de la nuit un jeune garçon joue dans le jardin avec son doudou et son chat. Il rentrera à la nuit, retrouver ses parents dans la maison éclairée … mais le chat lui ne le rejoindra que bien plus tard… Un très beau texte sur la tombée du jour et le début de la nuit magnifié par les illustrations sublimes d’Anne Brouillard.

  • Dans la nuit noire, Laurie Cohen, Laurie Dexet, Frimousse

Un petit garçon se promène la nuit et dans le faisceau lumineux de sa lampe de poche les ombres menaçantes retrouvent une réalité très rassurante. Arrivé dans sa maison le petit bonhomme s’endort sereinement.

  • La nuit, Betty Bone, Rouergue

Un album d’une grande originalité… une ballade nocturne … une ambiance un peu inquiétante… une impression un peu étrange… sans doute liée au graphisme très épuré, au jeu des ombres, au double sens des images (le ciel dessine un visage qui évolue de page en page) et à l’utilisation du noir et blanc. Du grand art.

  • Dans le noir de la nuit, Magdalena, Christine Davenier, Père castor Flammarion

Petit Louis part se coucher sans son oreiller-doudou. Maman a beau être convaincante et lui trouver un coussin de remplacement … petit Louis ne peut s’empêcher de partir à la recherche de son vrai doudou. Et nous voilà partis pour une grande aventure dans le noir de la nuit, un brin fantastique, un brin onirique. Les illustrations sur fond noir sont sublimes.

  • Le ballon de Zébulon, Alice Brière-Haquet, Olivier Philipponneau et Raphaële Enjary, Mémo

Zébulon perd son ballon dans le noir de la nuit. Aidé de la chouette qui tente de le consoler il part à sa recherche. Ce ne sera pas si simple car la nuit transforme tout … mais ce qu’il va récolter est bien plus riche que ce qu’il a perdu… Le texte, alerte, est rythmé par le refrain «un de perdu, dix de retrouvés», les illustrations utilisent la gravure sur bois, elles sont en noir, blanc et rouge. C’est fin, tendre, délicat, subtilement philosophique. Un petit bijou.

  • Réveillés les premiers, Komako Sakaï, Ecole des Loisirs

Une petite fille se réveille au milieu de la nuit, pas du tout effrayée, elle part, téméraire, découvrir sa maison. Elle déambule en toute liberté, fait quelques bêtises en toute impunité… et semble jouir sans retenue de ces instants volés. Les illustrations en forme de médaillon, dans des teintes à dominante de bleu rendent magnifiquement l’ambiance d’un intérieur plongé dans l’obscurité.

Pensez-y !

Vous êtes une maison d’édition et vous souhaitez nous faire part de vos nouveautés ? N’hésitez pas à en informer le Dr Anne Mahé-Guibert !

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

Aucune question n’a été posée sur ce thème précis, vous pouvez poser la vôtre à nos experts.

 

 

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé pour le pont du 14 juillet, nous vous donnons RDV mercredi 15 juillet matin. Pour tout ce qui concerne la santé de votre enfant, nous vous conseillons de prendre RDV directement avec le médecin de votre enfant. En cas d’urgence médicale, composez le 15. Bon WE !