Partager

Ma fille de 11 ans ne veut pas déménager et souhaite tout garder

il y a 9 mois

Bonjour,

J’ai 4 enfants : deux garçons de 4 ans – un garçon de 16 ans et une fille de 11 ans. La petite et le grand partagent la même chambre et moi la même chambre que les petits. Nous cherchons à déménager et j’ai entendu parler du 1% patronal qui pourrait aider. Mon employeur a fait l’attestation et donc la demande est en cours. Depuis la naissance des jumeaux nous parlons de déménager et maintenant que ça pourrait se concrétiser d’ici l’année prochaine, la petite dit qu’elle ne veut pas partir.

Elle n’est pourtant pas née dans cette maison. on est venus ici quand elle avait 18 mois. Bien vrai qu’on s’est tous attachés à cette maison car on a une belle vue. Il y a du mouvement dehors et ça on adore. On est en face d’une route et il y a toujours quelque chose à voir dehors. Nous savons tous qu’on n’aura pas mieux car c’est charmant et assez calme. Mais il faut quand même déménager ; ça devient petit pour nous !
Maintenant quand on en parle la petite est toute fâchée!. Elle veut soit ne pas partir soit tout garder. Garder tous les habits – GARDER TOUT ET TOUT. Je lui ai dit que je vais juste garder son lit et sa commode et ses doudous et que les habits on va trouver. Elle a aussi un canapé préféré. J’ai dit ok. Elle en a deux. Un deux places qu’elle partage souvent avec les jumeaux et un d’une place qu’elle a pour elle seule. J’ai dit pour les canapés elle choisira un des deux car ils sont assez anciens. Mais pour elle, la maison doit être un musée ! elle veut tout garder – une ancienne commode même rayée qui n’est pas à elle, que c’est très bien de les garder car c’est sûrement inexistant actuellement pour avoir pareil.

Sa table de travail, donc le bureau grince. On a revissé ! même sans déménager elle ne veut pas changer cette table car en fait on a quitté une résidence universitaire meublée et j’avais le droit de prendre certaines choses dont cette table. Cette table a donc fait presque tout le parcours en France avec moi depuis la naissance du premier. Elle dit que c’est triste de jeter une table qu’on a utilisée pendant plus de 15 ans. Je dis on va trier de me faire sa liste de ce qu’elle veut garder. Mais sur sa liste il y a tout. Et je dis non non non et elle commence à pleurer!

Comment faire pour l’aider à accepter ce changement. Elle-même veut bien une chambre car elle ne s’entend pas avec le petit ! La pudeur aussi commence ! Elle va à la douche ou au salon ou aux toilettes juste pour s’habiller et le grand pareil! Ils vont quelque part où il n’y a personne. Avec les jumeaux le salon est plein de jouets. Nous voyons tous qu’il faut partir quoi qu’il en coûte mais comment faire pour le lui faire comprendre car on ne peut pas tout emporter dans un nouveau logement! Déplacer un musée est très compliqué.

Comment pourrais-je faire! Le grand lui est prêt à faire le tri sans problème. Mais la petite est très triste quand le sujet revient !

Merci de vos conseils et à bientôt!
Bonne journée!

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre Pédiatre Ambulatoire & Past Présidente de l'AFPA
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Monsieur,

Je pense qu’un changement est toujours en partie difficile, pour tout le monde. On laisse effectivement toujours quelque chose derrière soit en particulier son enfance, inéluctablement ….Elle a toujours vécu là, rendez-vous compte, c’est son repère et son repaire … Cependant ce déménagement est nécessaire et donc il lui faut s’y résoudre et elle s’y résoudra si vous-même lui montrez que vous aussi avez des regrets mais qu’ils pèsent moins que le bénéfice que vous aurez d’un grand appartement. Plus vous serez heureux de cette perspective de déménagement et déterminé et plus vous la lui présenterez comme une nouvel élan dans la vie de la famille et plus elle l’acceptera aussi. Par ailleurs le temps de trouver et de faire toutes les démarches elle a bien le temps d’ avancer dans sa réflexion et de se faire à l’idée.

Vous devez avoir la même attitude par rapport à tout ce qu’elle veut garder. Une attitude rassurante ( “je te comprends bien” ) mais ferme ( ” ce n’est pas possible” ).

Tout choix est difficile et pourtant toute la vie nous y sommes confrontés, de nombreuses fois et les occasions qui se présentent dès l’enfance sont constructives pour plus tard.

Par contre si vous trouvez que votre enfant est angoissée dans d’autres domaines mettant en jeu la séparation.  Par exemple l’entrée au collège, aller dormir chez une copine, aller faire des activités, quand quelqu’un est en retard etc … Cela signerait une angoisse de séparation importante et peut-être que quelques entretiens avec un(e) psychologue l’aideraient à avancer dans la vie sans cette angoisse.

Si cela est limité à cette idée de déménagement je suis persuadée que vous pouvez régler cela seul ou seuls car vous ne me parlez pas de leur maman et même vous me dites que vous même dormez avec les petits … Alors je me dis que peut-être êtes vous séparés et que ce déménagement réactive chez votre fille des angoisses de séparation liées à cette séparation ou bien se déménagement va-t-il modifier l’équilibre de l’organisation de la vie et qu’elle transpose cette inquiétude sur la séparation d’avec les objets …. A vous d’analyser tout cela à partir des pistes que je vous donne là.

Bonne chance