Partager

Comment aider ma fille de 3 ans à ne plus être angoissée d’aller à l’école ?

il y a 7 mois

Bonjour,

Je vous contacte car nous ne savons comment faire avec notre fille de 3 ans qui a fait sa rentrée scolaire cette année (elle a eu 3 ans au mois de décembre).
Depuis le mois de septembre, malheureusement il n’y a aucune amélioration concernant la séparation avec nous, surtout que les maîtresses ne souhaitent plus que les parents accompagnent les enfants jusqu’au vestiaire.
Les matins se passent bien, elle semble contente d’aller à l’école mais arrivée au moment de la séparation c’est la crise, depuis le mois de septembre, il n’y a aucune amélioration, au contraire, j’ai l’impression que c’est de pire en pire.
Nous avons essayé beaucoup de chose, le doudou, nous la rassurons autant que nous pouvons, nous avons l’impression que cela va marcher car elle est souriante en allant à l’école mais arrivée à la grille, elle ne veut pas y aller toute seule, donc nous l’accompagnons jusqu’au vestiaire et arrivée devant la classe, c’est la catastrophe. Pourtant, beaucoup de ses amis viennent vers elle pour la rassurer mais elle ne veut personne, elle jette tout le monde et ne veut que personne ne la touche.
Cela commence vraiment à nous inquiéter, je sais que nous ne devons pas transmettre notre angoisse mais j’ai tellement peur que cela ne s’arrange pas et qu’elle soit toujours aussi craintive et donc malheureuse. La maîtresse nous dit que les pleurs s’arrêtent pas longtemps après que nous soyons partis mais cette angoisse de la séparation me fait vraiment peur.
Je vous remercie de votre aide.
Cordialement.

La réponse de notre expert

SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
 Dr Catherine SALINIER

Bonjour Madame,

Vous dites “cette angoisse de séparation me fait réellement peur”. A vous lire on voit donc, bien évidemment, que vous êtes très angoissée aussi (vous le dite : “peur” ), alors que vous devriez vous accrocher à ce que dit la maîtresse à savoir que dès que vous êtes partis tout va bien.

Si votre enfant passe de bonnes journées à l’école, si elle se développe par ailleurs très bien (langage etc…), si elle dort très bien (donc se sépare de vous sans souci pour dormir), si elle est capable  d’être gardée, d’aller jouer chez quelqu’un d’autre ou, si c’est possible, par ses grands parents par exemple et peut y dormir, alors c’est que tout va bien.

Bien sûr qu’à 3 ans elle préférerait être avec vous qu’à l’école et elle vous le dit ainsi à cors et à cris. A vous de ne pas en faire trop pour la rassurer, à vous de ne pas vous laisser envahir par ce que vous prenez pour de l’angoisse profonde et qui n’est peut-être qu’une simple manifestation de sa préférence de rester avec vous.

Si vraiment vous voyez d’autre signes d’angoisse dans la vie de votre enfant et d’autres situations d’angoisse de séparation, si vraiment cette manifestation de difficulté à se séparer de votre enfant résonne trop en vous (peut-être par rapport aux même angoisses que vous avez eues, vous, petite) alors le mieux serait d’aller consulter un(e) psychologue habitué(e) aux enfants petits. Ainsi vous n’aurez plus peur “quelle soit toujours aussi craintive et malheureuse”.