Partager

Détail des vaccinations obligatoires et recommandées

Mis à jour le 03 septembre 2018

 Dr Michel NAVEL
 Dr Georges THIEBAULT

Écrit par 2
de nos experts

1

Les vaccinations contre les maladies infectieuses apparues après 1970 ont toutes fait l’objet de recommandations pour inciter à une responsabilisation individuelle.

Pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, aux vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite rendues obligatoires respectivement en 1938, 1940 et 1964 ont été ajoutées des obligations de vaccination pour 8 autres maladies suivantes, portant à 11 le nombre des vaccins obligatoires.

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Les vaccins obligatoires

Il est obligatoire de faire vacciner votre enfant contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae B (HiB), l’hépatite B, le méningocoque C, le pneumocoque, la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Afin de connaître les âges pour la primovaccination et les rappels, vous devrez vous référer au calendrier vaccinal en vigueur.

Pour être accepté en halte-garderie, à la crèche, à l’école ou en colonie de vacances, votre enfant doit être à jour de ces vaccinations obligatoires.

En raison du risque de fièvre jaune en Guyane, la vaccination y est obligatoire pour les résidents et les voyageurs (à partir de l’âge de 1 an). En Guadeloupe, à la Martinique, à la Réunion, à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy, la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs de plus de 1 an en provenance ou ayant transité par une zone infectée par la fièvre jaune.

Les vaccinations recommandées

Il est recommandé de faire vacciner votre enfant contre le papillomavirus humain (cela concerne les jeunes filles et les jeunes femmes).

En cas de risque particulier, votre médecin peut également vous recommander le vaccin contre la tuberculose (BCG, possible dès la naissance), la grippe saisonnière (dose annuelle) ou encore l’hépatite A (2 doses à partir d’un an). Retrouvez toutes ces recommandations spécifiques dans le tableau des vaccinations recommandées chez les enfants et adolescents.

Pour en savoir plus sur les risques de maladies auto-immunes avec la vaccination, découvrez la fiche de l’Association Française de Pédiatrie Ambulatoire (AFPA).

A savoir

Qu’est-ce qu’un vaccin 2, 3, 4… valences ?

Afin de réduire le nombre d’injections, les vaccins peuvent être combinés, associant plusieurs antigènes vaccinaux dans une même dose.

Ce sont les vaccins dits tétravalent, pentavalent, hexavalent… Un vaccin tétravalent (ou 4 valences) protège ainsi contre 4 maladies, un vaccin pentavalent contre 5 maladies, etc.

Et en pratique ?

Quelques conseils de l’association Sparadrap pour aider à passer ces étapes :

Cet article vous a-t-il été utile ?

Cet article n'a pas encore suffisamment de votes, soyez le premier à le noter

« Guide des vaccinations », édition 2012, Direction générale de la santé, Comité technique des vaccinations. Edition INPES

Infovac-France, Ligne directe d’information sur les vaccinations : www.infovac.fr

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !