Partager

La jaunisse : fiche technique

Mis à jour le 22 octobre 2014

1

Écouter l'article

0:00 / 0:00

Sommaire de l'article

Définition :

La jaunisse (ictère, en terme médical) est caractérisée par la coloration jaune de la peau, des muqueuses et des yeux (d’où son nom). Cette coloration est due à l’accumulation dans le sang de bilirubine (un pigment biliaire). Elle est souvent le signe d’un dysfonctionnement du foie ou de la vésicule biliaire qui peut avoir des causes très variées, l’une des principales étant l’hépatite virale. En dehors de la forme particulière du nouveau né, les autres causes possibles de jaunisse sont les suivantes : cirrhose, tumeur, intoxication médicamenteuse, destruction des globules rouges (hémolyse)… Il est évidemment très important de consulter pour déterminer la cause de la maladie afin de la soigner en conséquence. Si nécessaire, un avis spécialisé en hépatologie (les maladies du foie, en terme médical) pédiatrique doit être rapidement demandé.

Symptômes :

La couleur jaune du teint et du blanc des yeux sont les premiers signes de la jaunisse. D’autres symptômes permettent d’affiner le diagnostic : fièvre, urines foncées et selles de couleur claire. Lorsque la jaunisse est très intense, elle peut s’accompagner d’un prurit (sensation de grattage, en terme médical) qui perturbe la vie quotidienne du patient.

Traitement :

Le médecin procède à un examen clinique complet avant de demander un bilan sanguin (éventuellement complété d’une échographie, d’une radiographie abdominale, d’une bili-IRM, voire d’une biopsie du foie) pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une jaunisse et en trouver l’origine. Une fois la cause de la maladie découverte, un traitement adapté est prescrit (médicamenteux ou chirurgical selon le cas). Chez le jeune nourrisson, une jaunisse qui persiste plusieurs semaines après la naissance ne doit jamais être négligée ou banalisée: il peut s’agir en effet d’une malformation grave et chirurgicalement curable, appelée l’atrésie des voies biliaires extra-hépatiques (absence d’écoulement normal de la bile du foie vers l’intestin par l’intermédiaire des canaux biliaires, qui sont obstrués).

Prévention :

Il est recommandé de vacciner les jeunes enfants contre l’hépatite A et surtout l’hépatite B, souvent à l’origine de la jaunisse. Ces vaccinations sont sans danger. Voir sur le site Infovac-France, Ligne directe d’informations sur les vaccinations.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Pr Dominique Turck, spécialiste de gastro-entérologie et nutrition pédiatrique, Hôpital Jeanne de Flandre et Faculté de médecine, Université Lille 2, Lille

« Pédiatrie pour le praticien »  A. Bourrillon – 6e édition – 2011 – Masson éditeur – 832 pages.

« Guide des vaccinations », édition 2012, Direction générale de la santé, Comité technique des vaccinations.

Note :
Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Vous pouvez consulter les réponses déjà apportées par nos médecins à ce sujet en tapant votre question ou mots clés dans le moteur de recherche ci-dessous

Toujours pas de réponse ? Posez votre question à l'un de nos experts qui vous répondra rapidement.

Je pose ma question

Le service de questions-réponses est fermé durant tout l'été, nos experts prenant des vacances bien méritées ! Il ré-ouvrira début septembre. D'ici là, vous pouvez trouver des éléments de réponses au sein de nos articles ou parmi les questions déjà posées par d'autres parents de la communauté mpedia. Nous vous souhaitons un très bel été !