> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Psychologie > Comment apprendre à ma fille de 3 ans à surmonter sa peur des cauchemars et à lâcher prise ?

Comment apprendre à ma fille de 3 ans...

Bonjour,

L'endormissement de ma fille n'a jamais été un problème et elle se couche sans problème. Par contre, elle a souffert de terreurs nocturnes à partir de ses 2 ans que nous avons eu du mal à identifier : pendant 3/4 mois nous allions la voir et la réveillions souvent, c'était 1h30 à 2h après le coucher. Le diagnostic tombé, en 10 j, plus aucune terreur. A la rentrée de septembre, changement de rythme et à nouveau des terreurs mixées à des cauchemars parce qu'elle se réveillait et nous appelait, toujours aux mêmes horaires. Depuis, ce réveil perdure, elle nous explique qu'elle a peur qu'on ne soit plus là, qu'un cauchemar l'a réveillé et elle en pleure souvent. Parfois elle a tellement peur de se rendormir qu'elle reste 1h/1h30 éveillée jusqu'à ce qu'on perde patience. Elle a dû mal à lâcher prise et à nous faire confiance. On a essayé les dessins de cauchemars, le sirop phytothérapique, les livres anti-cauchemars, les formules magiques...Que faire ? Que changer ? Est-ce normal ? Merci

3 ans
Je vous recommande l'article "Comment apprendre à ma fille de 3 ans à surmonter sa peur des cauchemars et à lâcher prise ?" sur le site mpedia.fr
08/04/2019

Bonjour,

Je ne comprends pas très bien la situation. Vous parlez de ses troubles du sommeil comme d’une très longue histoire alors qu’en fait votre enfant n’a que 3 ans… Elle a eu ces terreurs pendant 4 mois à partir de ses 2 ans et maintenant à nouveau des problèmes de sommeil depuis 6 mois donc, si je compte bien, la période où elle a bien dormi est très courte (à peine 2 mois). Vous me dites que votre fille avait des terreurs nocturnes et que vous la réveilliez. Je comprends, à vous lire, que vous ne saviez pas qu’il s’agissait de terreurs nocturnes et que vous pensiez qu’elle était réveillée alors qu’en fait elle dormait et que donc, en intervenant, vous la réveilliez. Depuis septembre ça recommence, à nouveau elle se réveille et a du mal à se rendormir. Vous dites qu’elle dort quand vous perdez patience et je ne sais pas ce que vous entendez par là : vous fâchez-vous ? la prenez-vous avec vous dans le lit ? Je ne sais. Qu’est-ce donc que perdre patience et en quoi  est-ce efficace. En effet si ça l’est, j’ai envie de vous dire de perdre patience plus vite… Je ne sais pas non plus comment est votre fille dans la journée, si elle est une enfant plutôt inquiète ou non.

Vous voyez qu’il me manque beaucoup d’éléments pour comprendre la situation. Aussi je ne peux que vous donner des conseils très basiques. Il serait opportun de laisser la porte de la chambre de votre fille ouverte et la lumière allumée dans une pièce à côté toute la nuit. Il faudrait aussi être assez ferme lorsqu’elle se réveille la nuit. Allez la voir mais évitez de rester auprès d’elle, signifiez-lui fermement qu’elle ne risque rien et que vous avez sommeil. Il n’est pas du tout utile de palabrer de longs moments. Par contre si vous avez déjà fait tout cela, et surtout, si votre enfant présente dans la journée d’autres signes d’anxiété, il serait souhaitable de poser la question à son médecin, à la consultation des 3 ans, de la nécessité de consulter un psychologue.

 

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 05/04/2019 Mis à jour le 08/04/2019