Dépistage Prénatal Non Invasif (DPNI) de la trisomie 21

Bonjour,

J’avais effectué la prise de sang trisomie 21 du premier trimestre de grossesse sur le compte rendu je me suis aperçue qu’il y avait erreur sur le poids et le tabagisme j’ai donc fait le dpni pour être sur il et revenu négatif mais je me posais la question : est-ce que le dpni donne une réponse indépendante du tri test ?

Est-ce 2 prises de sang totalement différentes ? Peut-il avoir un faux négatif du fait que mon tri test a mal été évalué ? Merci

18/02/2019
Bonjour,
 
La technique des deux examens n’est pas du tout la même.
Le dépistage actuel repose sur le suivi échographique et le dosage des marqueurs sériques maternels.
Si la patiente appartient à un groupe à risque élevé de trisomie 21, un prélèvement invasif (biopsie de villosités choriales ou amniocentèse) est proposé à la patiente.
Sur le plan national, 450 fausses couches chaque année sont induites par la réalisation de ces gestes invasifs nécessaires au diagnostic prénatal chromosomique.

Le DPNI repose sur le prélèvement d’ADN fœtale circulant dans le sang maternel. Les faux négatifs sont extrêmement rares (<1/10000) et sont essentiellement dues à des anomalies chromosomiques partielles (en mosaïque) ou un indice de masse corporelle maternel très élevé at donc une concentration d’ADN du fœtus très faible.
 
Ma recommandation ne change donc pas par rapport à vos deux autres questions de la semaine dernière et de novembre.
Auteurs :
WERNER Andréas Dr
Article publié le 18/02/2019 Mis à jour le 18/02/2019