> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Alimentation > Régurgitations dues à un réflexe d'éjection fort, à 3 mois

Régurgitations dues à un réflexe...

Bonjour,

Ma fille de 3 mois (le 14 février), allaitée exclusivement, a des reflux avec régurgitations depuis la maternité. Mon fils ayant eu la même chose j’ai rapidement arrêté le lait de vache ainsi que yaourt et fromage de vache, ce qui a permis de diminuer mon Réflexe d’éjection fort et de diminuer les reflux.

Cependant, sous adrygil depuis la naissance, elle continuait à avoir des crises douloureuses plus importantes 1 fois par jour... j’ai switché pour de la ZymaD mi janvier pour raison de composition (ZymaD plus clean et mon fils - 6 mois de reflux régurgitations - avait ça aussi donc pourquoi sont-ils passés à Adrigyl à la maternité entre 2016 et 2018 ?) et depuis, majoration des crises notamment quand j’administre la ZymaD entre 2 tétées : pleurs inconsolables se raidit et tortille , rots +++, refus de tétée, refus de tétine, et ce pendant environ 4h.

Je ne veux plus lui donner ni l’une ni l’autre mais je veux qu’elle ait sa vitamine D. Quelles sont les solutions annexes, avec des compositions plus douces sans agrumes qui éviteraient d’entraîner des reflux ? D’autres spécialités existent-elles ? De plus on m’a conseillé de prendre des vitamines (Vinalac) ou bien Lactibiane + Magnésium Marin : hors les compositions me gênent, la taurine dans le magnésium ainsi que le pourcentage d’AJR de chaque vitamine dans le Vinalac me semble énorme et si ça passe dans le lait j’ai peur d’un surdosage pour mon bébé , qu’en pensez-vous ? (je n’ai rien trouvé sur le crat.fr ni sur le Vidal).

Que conseillez-vous comme « complément » vitaminique pour la mère lors de l’allaitement en dehors d’une alimentation équilibrée (que j’ai déjà) ?

Merci beaucoup

 

2 mois
Je vous recommande l'article "Régurgitations dues à un réflexe d'éjection fort, à 3 mois" sur le site mpedia.fr
11/02/2019
Bonjour,
 
Il n’y a aucune preuve scientifique que la diminution ou la suppression des apports en aliments contenant des protéines de lait de vache (PLV) diminuerait un réflexe d'éjection fort (REF) chez la maman.
 
Par ailleurs, la possibilité d‘allergie aux protéines du lait de vache via le lait maternel est d’une extrême rareté. Alors qu’elle est alléguée à tort beaucoup trop facilement devant des symptômes très variés. Et beaucoup de mamans se retrouvent ainsi à un régime très dépourvu en Calcium non justifié vraiment.
Le reflux gastro-œsophagien est parfaitement physiologique chez tous les bébés et il convient de ne tenir compte que des reflux très douloureux évoquant une oesophagite.

Il est prouvé qu'un REF existant s’aggrave habituellement avec chaque grossesse qui suit, jusqu’à environ 35 ans. Par contre quand une maman a un REF, elle a souvent une hyper lactation (elle produit beaucoup de lait). De ce fait, le bébé est rassasié avec du lait de sein très plein qui est très lactosé et entraine facilement des coliques par fermentation, alors que le lait s’enrichit en graisse et s’appauvrit en lactose au fur et à mesure que le sein est vidé. Il nous semble que ce que vous décrivez des signes présentés par votre fille (pleurs inconsolables, se raidit et se tortille) évoque fort des coliques par fermentation (nous ne serions pas étonnés que ses selles soient un peu vertes et qu’elle ait facilement un petit érythème fessier).

Dans ce cas-là, on conseille de vider le sein d’une partie du lait, pour d’une part diminuer le débit dû au REF, et d’autre part arriver tout de suite à du lait plus gras. Ou encore de donner à deux ou trois tétées successives le même sein (en vidant l’autre pour éviter un engorgement). En général, en 2 à 3 jours, le REF et l’hyper lactation sont ainsi diminués.
 
La recommandation est de supplémenter les bébés allaités avec 1000 – 1200 UI/j de Vitamine D. Si vous ne souhaitez utiliser ni Adrigyl ni ZymaD, voici un lien vers une autre possibilité de le supplémenter : Pediakid.
 
Voici les aliments riches en Vitamine D pour plus tard :
 
Aliments / Quantité / Teneur en vitamine D (UI)
  • Huile de foie de morue / 15 ml / 1400
  • Saumon frais sauvage / 100 g / 600–1000
  • Saumon d’élevage / 100 g / 100–250
  • Sardine, hareng, thon en boîte / 100 g / 224–332
  • Champignons chiitake secs / 100 g / 1600
  • Bolets/morilles séchés / 100 g / 130
  • Margarine / 15 ml (1 cuillère à soupe) / 65–110
  • Beurre / 100 g / 50
  • Jaune d’œuf / 1 / 40
  • Yogourt / 100 g / 89
  • Fromage à pâte dure / 100 g / 44
  • Parmesan / 100 g / 28
Pour une maman allaitante en bonne santé, avec une alimentation équilibrée, nous ne recommandons aucun complément alimentaire, ni en vitamines ni en magnésium. Par ailleurs il faut que vous sachiez que la taurine est un acide aminé qui existe de façon tout à fait naturelle dans le lait maternel (beaucoup plus que dans le lait de vache d’ailleurs).

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 08/02/2019 Mis à jour le 11/02/2019