> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Quotidien/pratique > Comment gérer les pleurs du soir de jumelles de 7 mois ?

Comment gérer les pleurs du soir de...

Les pleurs du soir

Bonjour,

Mes jumelles ont 7 mois, et depuis plusieurs mois elles se mettent à hurler toutes les 2 vers 17h-17h30 jusqu'à ce que ce soit l'heure du bain et du repas. Nous les prenons dans les bras mais cela n'est pas vraiment efficace.

Leurs pleurs sont devenus quotidiens depuis qu'elles n'arrivent plus à faire leur sieste de fin de journée mais je ne sais pas si c'est un manque de sommeil car elles font des siestes de 3-4h et des nuits de 12-13h.

Comment faire pour les soulager ? Cela passe en général vers quel âge ? Pouvez-vous m'apporter des conseils pour affronter ces pleurs du soir difficiles pour notre famille ?

Merci pour votre aide toujours si précieuse.

6 mois
Je vous recommande l'article "Comment gérer les pleurs du soir de jumelles de 7 mois ?" sur le site mpedia.fr
30/01/2019

Bonjour,

Tout est toujours plus compliqué avec des jumeaux. Car il y a un effet d’entrainement, si l’une pleure l’autre pleure de l’entendre pleurer et c’est le cercle vicieux ! Et peut-être que l’une d’elle aurait encore besoin de la sieste de fin de journée et l’autre non. Vous avez toutefois de la chance, ce sont de bonnes dormeuses !!

En fin de journée, tout le monde est fatigué et les cris sont difficiles à supporter. Surtout qu’en hiver, il est moins évident de les emmener faire un tour pour les distraire. C’est vrai qu’il ne faut pas que ces périodes de pleurs s’installent et je pense que vous avez déjà essayé pas mal de choses. Il ne faut pas avoir d’idées trop arrêtées et je me demande si vous ne pourriez pas avancer l’heure du bain, les changer, les mettre en pyjama et après, jouer de nouveau avec elles un moment, ou leur faire refaire une petite sieste avant le dîner.

Quand elles auront perdu cette habitude, vous pourrez à nouveau retarder progressivement l’heure du bain. 

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 29/01/2019 Mis à jour le 30/01/2019