> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Sommeil > Réveils nocturne, à 17 mois

Réveils nocturne, à 17 mois

Bonjour,

Mon fils de 17 mois se réveille systématiquement la nuit lorsque l'on dort dans sa chambre. Il fait aussi des réveils nocturnes mais plus occasionnellement quand il est seul. Si mon conjoint se lève, ou ma belle-mère, il crie et se raidit. Il ne se calme qu'avec moi...

Je me fais opérer en fin de mois et je n'ai pas le droit de le porter pendant 10 jours... Cela m'angoisse énormément, je ne sais pas comment faire... Ma belle-mère va venir m'aider, pas le choix que de partager sa chambre, nous sommes dans un petit appartement... Auriez-vous des astuces pour que cessent ses réveils ou au moins qu'il accepte que ce ne soit pas moi qui le prenne ?

Merci d'avance

1,5 an
Je vous recommande l'article "Réveils nocturne, à 17 mois" sur le site mpedia.fr
21/01/2019

Bonjour,

Il a 17 mois et s’affirme mais aussi il comprend tout !! Il est donc facile de lui expliquer calmement la situation, sans s’énerver, sans « s’angoisser » comme vous dites.

Une fois que vous avez bien expliqué les choses, montré éventuellement votre pansement pour qu’il comprenne que « Maman a mal et ne peut pas te porter » laissez-le à sa colère … Vous savez, il y a des situations bien plus graves et problématiques pour un enfant de cet âge. Ce qui engendre sa colère (cris, raidissements) c’est qu’il vous sent terriblement sensible à ses exigences et il sait que vous allez céder et qu’il va avoir ce qu’il veut, c’est à dire que vous, vous vous leviez. Il aurait vraiment tort de ne pas insister. Si vous ne cédez pas et acceptez qu’il fasse sa colère sans vous en préoccuper (après bien sûr lui avoir expliqué la situation clairement une fois), il en fera de moins en moins et s’adaptera.

Bien sûr, cela veut dire que vous allez tous passer 2 ou 3 nuits très difficiles mais ensuite tout ira bien. Il sera rassuré que vous lui teniez tête calmement mais fermement et sera plus serein et, j’en suis sûre, dormira bien. Ce qui angoisse les enfants et les insécurise le plus, c’est l’angoisse des parents …
Si, malgré la petitesse de votre appartement vous avez 2 chambres il pourrait dormir avec sa grand-mère, cela vous permettrait de vous reposer puisque vous dites que quand il ne dort pas près de vous ça se passe mieux. Il faut essayer. Mais surtout gardez vos angoisses pour des choses plus graves et essayez de ne pas montrer à ce petit enfant angoisse et culpabilité mais plutôt assurance, fermeté et décontraction…. 

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 18/01/2019 Mis à jour le 21/01/2019