> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Alimentation > Que faire avec un bébé de 20 mois qui refuse de manger ?

Que faire avec un bébé de 20 mois qui...

Depuis quelques semaines, les repas AVEC NOUS sont très difficiles pour ma fille de 20 mois. En revanche chez la nounou aucun problème.

Chez nous voici son menu :

  • 270 biberon + céréales à 7h30
  • plat + yaourt/compote à 12h
  • compote + yaourt à 16h
  • purée + biberon 210 ml à 19h30.

Chez nous elle refuse de manger ses 2 plats salés et hurle dès qu'elle voit l'assiette. Elle s'agite, se débat et pleure.J'ai l'impression d'avoir tout essayé : assise sur un rehausseur plutôt que la chaise haute, couvert en inox, la laisser faire seule, l'aider, plat bébé, plat maison, etc...

Je suis désespérée et les repas sont vraiment des moments difficiles. Sachant que depuis toujours les repas ne sont pas sa priorité et qu'elle préfère jouer ou explorer le monde. Petite on l'occupait avec des jouets mais depuis plusieurs mois on a arrêté.

Que faire ? Maintenant j'en viens à lui proposer le plat et si elle refuse on passe au dessert et après elle sort de table. Est-ce la bonne solution ? Faut-il consulter ?

1,5 an
Je vous recommande l'article "Que faire avec un bébé de 20 mois qui refuse de manger ?" sur le site mpedia.fr
19/12/2018
Bonjour,
 
Votre petite fille mange très bien chez sa nounou … cela indique qu’elle n’a pas de souci particulier et qu’à la maison, elle joue sur le corde sensible et plus vous serez désemparée, plus elle refusera les assiettes. Je comprends votre désarroi mais il faut lui faire confiance, votre petite fille mange ce dont elle a besoin. Elle a encore 2 bons biberons et n’a pas faim. Cela n’est pas grave.

Vous devez lui dire qu’à partir de ce jour, elle se mettra à table avec vous, elle aura dans son assiette la même chose que vous (à vous d’adapter les menus pour qu’il soit équilibré pour elle). Si elle mange tant mieux, si elle ne veut pas manger c’est son problème pas le vôtre, donnez-lui son dessert et laissez-la sortir de table.
 
De votre côté, montrez lui aussi que manger est agréable, convivial et surtout que c’est un moment familial d’échanges, de discussion (repas sans jouet, sans écran). En effet, jusqu’à présent, le repas est source d’angoisse, de forcing, de stratagème inutile pour lequel vous anticipez l’heure des repas avec anxiété et vous ne lui communiquez que du négatif.
 
Je suis sûre d’une chose, c’est qu’un moment plus agréable et détendu devrait améliorer les choses avec le temps.
 
Dans l’article sur la néophobie du site mpedia, j’attire votre attention sur le dernier paragraphe de la partie "Prise en charge", car je pense que pour votre enfant, il s’agit d’opposition.

Une phobie peut aussi être la cause de sélectivité ; la peur de l’étouffement par exemple. Cette phobie caractérise un enfant plutôt anxieux, il convient alors de traiter son problème d’angoisse. La sélectivité n’est qu’une conséquence de ce trouble.

Si vous êtes en difficulté, n’hésitez pas à en parler avec le médecin de votre enfant ou un psychothérapeute pour vous aider à casser le cercle vicieux qui s’est installé peu à peu autour de l’alimentation.
 
Bonne journée

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 18/12/2018 Mis à jour le 19/12/2018