> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Laits infantiles > Quel lait avec RGO et certainement APLV

Quel lait avec RGO et certainement APLV

Mon bébé de 2 mois présente un RGO interne, sous Inexium®, Débridat®, Gaviscon® et lait AR à l'amidon. Il boit 5 biberons de 210ml environ parfois 4, il dort très peu et très mal jour et nuit, se tortille, et pleure... Il tousse, ronfle et ronronne, a fait 2 sortes d'apnées. Il avait le Gallia AR® mais diarrhées, donc changement de lait pour le Guigoz AR mais il continue de souffrir moins que lorsqu'il avait des diarrhées ... Il doit passer un test pour une allergie ou intolérance au lait de vache, pourriez-vous me conseiller sur le lait sans PLV à utiliser ? La pédiatre nous a conseillé le Novalac Allernova AR® mais il est très mauvais. Il prend du poids sans problème et n'a jamais régurgité.

Bébé né par césarienne, son père a un terrain allergique au pollen, sa demi-sœur (même père) de 4 ans est asthmatique, à 10 jours nous l'avons emmené aux urgences car il respirait mal, il a été mis sous Inexium® puis la pédiatre à modifié son lait (HA) pour le Gallia AR®. La caroube lui a donné la diarrhée au bout de plusieurs semaines, nous avons donc changé pour le Guigoz AR® depuis une selle par jour verte le matin.

Nouveau-Né
Je vous recommande l'article "Quel lait avec RGO et certainement APLV" sur le site mpedia.fr
ARCHIVE

1/ Votre bébé doit être considéré comme étant à risque allergique (père allergique au pollen, sœur asthmatique)

Les enfants à risque allergique sont des enfants qui ont plus de risque de développer une allergie dès l’enfance. C’est le cas s’ils ont au moins un parent du premier degré (père, mère, frère, sœur) qui a, ou a eu, une allergie prouvée, qu’elle soit digestive, cutanée ou respiratoire. Le risque est de 20% dans ce cas, mais de 43% si 2 parents sont allergiques.Depuis quelques années les conseils concernant les enfants à risque allergique ont changé. En l’absence d’allaitement maternel, ou si un complément au biberon est nécessaire, un lait hypoallergénique 1er âge (HA 1) ayant fait la preuve de son efficacité (voir avec le pédiatre) est recommandé.

En cas de régurgitations, il existe un lait HA épaissi par la graine de caroube, le Novalac AR Digest® ; il existe aussi des laits HA épaissis par de l’amidon comme le Nidal AR® ou le Guigoz AR®. L’épaississement par la caroube a tendance à modifier les selles qui deviennent plus molles avec éventuellement production de gaz.

Vous pourrez également limiter le risque d’allergie en respectant les limites d’âge recommandées pour la diversification alimentaire (l’introduction d’aliments autres que le lait dans les menus de votre bébé). Elle est conseillée entre 4 et 6 mois. Actuellement on ne recommande plus de reculer l’âge de la diversification pour les enfants à risque allergique ni d’éviter les aliments réputés allergéniques : poisson, crustacés, œufs, kiwis et fruits exotiques, céleris, etc. qui seront introduits au même âge que chez les enfants ne présentant pas de risque allergique.

Vous pouvez lire l’article du site mpedia sur les allergies.

2/ Si votre enfant est allergique au lait de vache (APLV), ce qui pourrait expliquer les pleurs et les signes respiratoires, il faudrait utiliser un lait sans PLV (vendu exclusivement en pharmacie) :

  • soit un hydrolysat de protéines bovines* que vous devrez épaissir pour limiter les régurgitations avec du Magic Mix®, de la Gelopectose® ou du Gumilk® (cependant il existe un lait de cette catégorie déjà épaissi : l’Allernova AR®). Le prix de ces laits est supérieur au prix des laits 2ème âge, mais une prise en charge partielle par la Sécurité sociale existe. Leur goût entraîne parfois des difficultés d’acceptabilité.
  • soit un hydrolysat de protéines de riz comme le Modilac Expert Riz 1® qui existe aussi en formule AR : Modilac Expert Riz AR 1®. Ce lait a l’avantage de ne pas contenir de PLV, ni de lactose, et d’être épaissi. Son coût est moindre, et sur le plan gustatif il est souvent mieux accepté que les hydrolysats de protéines bovines.

Consultez les tableaux comparatifs des laits anti-régurgitations sur le site mpedia.

* Un hydrolysat de PLV est un lait dont les protéines sont modifiées pour réduire leur pouvoir allergisant :

  • modification par le chauffage
  • hydrolyse, c’est à dire que ces protéines sont fractionnées en petits éléments, les peptides, par des enzymes
  • ultra-filtration pour éliminer les fractions protéiques résiduelles trop volumineuses.

3/ Le RGO interne est une entité discutée

Si votre bébé avait un RGO sévère, avec œsophagite,

  • il aurait une gêne pour s’alimenter (mais il boit des rations supérieures à ce qui est habituellement conseillé à 2 mois : 4 à 5 biberons de 210ml au lieu de 5 biberons de 150ml)
  • et un ralentissement de sa courbe de poids, or vous dites : "Il prend du poids sans problème".
  • D’autre part il est très rare qu’un RGO sévère avec œsophagite n’entraîne pas quelques régurgitations, et vous dites : "il n'a jamais régurgité".

L’Inexium® est un médicament efficace pour limiter l’acidité du contenu gastrique, ce qui rend nettement moins agressif le liquide qui reflue de l’estomac vers l’œsophage.

Le Gaviscon® est un médicament qui vise à limiter la fréquence et le volume de ce qui est reflué de l’estomac vers l’œsophage ; il permet aussi une atténuation des douleurs dues à une œsophagite.

Si les pleurs étaient dus à une œsophagite, ils auraient du être nettement améliorés par ces deux médicaments, mais vous dites : "il dort très peu et très mal jour et nuit, se tortille, et pleure".

Pour information, le Débridat®, est un anti-spasmodique pour le tube digestif, utilisé pour limiter certaines douleurs abdominales. Il n’a pas d’indication dans la prise en charge du RGO.

4/ A l’âge de 2 mois de nombreux bébés présentent des "coliques du nourrissons" qui peuvent être responsables de pleurs très importants, et ces enfants donnent l’impression de beaucoup souffrir. C’est un diagnostic que vous devrez évoquer, si le diagnostic d’APLV n’est pas retenu.

Vous pouvez lire les articles du site mpedia sur les coliques et les pleurs de bébé.

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 10/12/2013 Mis à jour le 10/12/2013