> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Alimentation > Comment apporter suffisamment de proétines en limitant la consommation de protéines animales, à 6 mois ?

Comment apporter suffisamment de...

Comment apporter des protéines en quantité suffisante à son bébé sans pour autant l'habituer à lui donner de la viande (ou poisson ou oeuf) quotidiennement?

Nous sommes dans une société qui évolue à ce sujet. En tant qu'adultes, nous ne sommes plus favorables à consommer des protéines animales quotidiennement, et ne souhaitons pas habituer notre fille de 6 mois à ce régime alimentaire qui nous parait en décalage avec l'évolution de la société. Nous complétons notre alimentation par des protéines végétals mais ne savons pas quoi faire pour notre enfant.

Merci de vos conseils.

de 6 mois à 9 mois
Je vous recommande l'article "Comment apporter suffisamment de proétines en limitant la consommation de protéines animales, à 6 mois ?" sur le site mpedia.fr
ARCHIVE
Effectivement, les enfants vivant en France consomment beaucoup trop de protéines : environ 4 fois la dose recommandée entre 1 et 3 ans !
 
Cependant l’homme est un omnivore et il est normal de consommer un peu de protéines animales. La quantité de viande ou poisson ou œuf recommandée entre 6 et 12 mois est faible : 10g / jour soit 2 cuillères à café de viande ou poisson mixé ou ¼ d’œuf.

La non consommation de viande expose au risque de carence en fer. Cependant, tant que votre enfant recevra du lait infantile (1er âge, 2e âge et lait de croissance) les apports de fer seront corrects. Le poisson est important pour l’apport d’acides gras polyinsaturés (ARA et DHA), et le DHA ne se trouve pratiquement que dans le poisson (surtout les poissons gras : saumon, maquereau, sardine, hareng). Les acides gras polyinsaturés, dont le DHA sont présents dans seulement 1/3 des laits 1er âge, et dans quelques laits 2e âge (cela sera obligatoire dès 2020).

Les apports protéiques sont importants dans le lait, les laitages et les fromages.

Pour les protéines végétales il est conseillé de mélanger les 2 groupes de glucides complexes :
- Céréales (blé, seigle, orge, avoine, riz, maïs, etc.) et pseudo-céréales (sarrasin, quinoa) sous forme de céréales 2e âge dans le biberon, pain, ou céréales associées aux légumes verts : semoule fine, pâtes, vermicelles, riz, polenta, quinoa, etc.
- Féculents ; pommes de terre, patate douce, manioc (tapioca), et légumes secs (lentilles, pois cassés, pois chiches, haricots secs, fèves, etc.).

Il est conseillé d’associer dans un même repas des végétaux complémentaires : les légumineuses sont pauvres en méthionine alors que les céréales en sont riches, les céréales sont pauvres en lysine alors que les légumineuses en sont riches ; les fruits oléagineux et les graines sont pauvres en lysine alors que légumineuses en sont riches, les légumineuses sont pauvres en méthionine alors que les noix et graines en sont riches. Les graines germées sont intéressantes car au début de la germination et au cours de la fermentation, les teneurs en vitamine B sont augmentées. Le régime végétarien, qui a comme seuls interdits la viande et le poisson, peut être envisagé chez l’enfant à condition d’être parfaitement équilibré.

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 20/07/2018 Mis à jour le 23/07/2018