> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Sommeil > 15 mois, se réveille la nuit pour téter

15 mois, se réveille la nuit pour...

Bonjour Mon fils va avoir 15 mois. Je l’allaite toujours.

Nous rencontrons des problèmes pour les nuits : Il se réveille toujours 1 a 2 fois par nuit pour téter.

Je le couche a 20h30.il dort jusqu’à 11h30/00h pour téter, puis vers 3h ou, au mieux, 5h30.

Je ne sais plus quoi faire. J’ai même essayé de le laisser pleurer en le rassurant...rien n’y fait, je le prends et il tète. Il lui arrive même (dans le pire des cas) de se réveiller toute les heures de la nuit... Je ne sais plus quoi faire.

 

12 mois
Je vous recommande l'article "15 mois, se réveille la nuit pour téter" sur le site mpedia.fr
ARCHIVE

Il n’y a rien d’autre à faire que … de lui dire non ! Simplement : « non » !

Il y a deux « écoles » éducatives et deux attitudes :

Soit vous voulez être le près possible de la physiologie de l’allaitement à la demande, de l’éducation sans frustration. À ce moment là vous continuez à faire ce que demande votre enfant et ce à quoi vous l’avez habitué ; et je vous assure que ces tétées de nuit cèderont un jour mais je ne sais pas si c’est dans 3 mois ou dans …3 ans …

Soit vous souhaitez être un peu égoïste et mieux dormir la nuit, laisser votre enfant à sa place d’enfant qui n’empiète pas trop sur la vie de son couple de parents et sur votre vie en appliquant la méthode d’éducation positive, qui inclut bienveillance MAIS AUSI fermeté. À ce moment là, quand votre enfant réclame le sein à des moments injustifiés ( par exemple le jour à la poste ( c’est un exemple de tétée incongrue à 15 mois) ou en pleine nuit) il faut lui dire «  non je ne suis pas d’accord ». Certes il va regimber et hurler et s’agripper à votre chemisier mais vous allez le consoler, lui expliquer, l’encourager mais rester ferme. Il y aura quelques moments et quelques nuits très difficiles, mais au final tout le monde dormira bien et définitivement !!

La fermeté n’est pas un manque d’amour, bien au contraire !! Apprendre à supporter une frustration légitime, expliquée et accompagnée d’encouragement n’est pas une épreuve de souffrance, mais au contraire une épreuve constructive. Car dans la vie…il y en a des frustrations … Et puis dans la vie ce n’est pas un enfant qui décide, mais ses parents.

Donc si vous décidez qu’il doit dormir la nuit ou, du moins, ne pas vous réveiller et ne plus téter, il faut qu’il dorme dans sa chambre, s’il en a une, et qu’il ne vous réveille plus. Point besoin pour cela de crier ou de se fâcher, mais juste d’expliquer, d’être ferme, d’accompagner par des encouragements mais de ne jamais céder.

 

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 04/01/2018 Mis à jour le 05/01/2018