> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Troubles digestifs > Aliment en cas de constipation et de diarrhée

Aliment en cas de constipation et de...

Pourriez-vous nous donner une liste des aliments à utiliser en cas de constipation et également une liste en cas de diarrhée ? En ce qui concerne le potiron et la myrtille pourriez-vous nous éclairer car les avis sont partagés.

1 an
Je vous recommande l'article "Aliment en cas de constipation et de diarrhée" sur le site mpedia.fr
ARCHIVE

En cas de constipation :

  • augmenter l’hydratation avec une eau faiblement minéralisée. Attention à l’eau Hépar, riche en magnésium certes, mais qui présente un risque d’effet délétère pour les reins d’un bébé en raison de la charge minérale très importante.
  • augmenter les apports de fibres : pain complet, pâtes complètes, et fruits et légumes en limitant cependant les carottes, les bananes, le riz, et le coing, qui auraient un effet ralentisseur du transit. Les jus de fruits sont intéressants, sans préférence particulière pour le jus de pruneau.

En cas de diarrhée :

  • le point important est l’hydratation de l’enfant par une solution de réhydratation (SRO) à volonté +++
  • actuellement on évite de mettre les enfants à la diète ou à un régime particulier, on conseille de reprendre rapidement le lait et les aliments que recevait habituellement l’enfant avant son épisode de diarrhée.
  • par habitude on préfèrera le riz et les carottes aux légumes verts, les pommes, les bananes et le coing aux autre fruits.

NB

Le potiron ainsi que la courge et le potimarron sont des légumes excellents, très appréciés par les enfants en raison de leur texture très lisse, et de leur saveur douce. On peut les donner dès le début de la diversification.

La myrtille est un fruit excellent que l’on peut donner dès le début de la diversification. Elle est riche en vitamines, en oligo-éléments, en fibres, en minéraux, et elle a des propriétés anti-oxydantes. Comme tous les fruits et baies cueillis au ras du sol, les myrtilles doivent être lavées soigneusement et éventuellement cuites pour limiter les risques de contamination par les déjections animales, pour l’échinococcose alvéolaire, par exemple.

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 04/10/2013 Mis à jour le 18/08/2016