> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Sommeil > 1 an, colères pour dormir

1 an, colères pour dormir

Mon fils de 15 mois, pique des colères, hurle, pleure dès que je vais le coucher pour la sieste ou pour la nuit, il se réveille également en pleurant en pleine nuit. Il est en pleine poussée dentaire (molaire) et à souvent le nez qui coule malgré les nettoyages quotidiens. J'ai essayé de le rassurer, de le consoler, de lui expliquer qu'il fallait dormir... rien n'y fait il pleure et se réveille en hurlant, lui qui, jusque là était un gros dormeur (2/3h de siestes et 12h la nuit sans problème).

12 mois
Je vous recommande l'article "1 an, colères pour dormir" sur le site mpedia.fr
ARCHIVE

15 mois c’est juste l’âge du début des colères par difficultés à accepter les contraintes et les frustrations. Je suppose donc qu’il en fait aussi la journée. Si vous accédez trop vite à ses demandes, si vous cédez trop vite à ses colères le jour, il est certain qu’il est sûr que vous allez faire pareil le soir et la nuit et demande avec insistance, jusqu’à l’obtenir, ce qui l’arrange, c’est à dire que vous restiez avec lui, lui expliquiez sans fin etc.

Je vous conseille donc d’ajuster votre comportement le jour : quand vous dites « Non » à quelque chose il faut vous y tenir. Sans crier, sans vous mettre en colère, avec gentillesse mais néanmoins avec fermeté. « Je ne veux pas que tu touches à ça parce que c’est fragile ou parce que tu vas te faire mal ou … » et il peut crier et se rouler par terre vous restez calme et déterminé jusqu’à ce qu’il se calme, puis vous faites « un câlin de paix ». Et ainsi vous pourrez faire pareil le soir et la nuit. « Tu restes dans ton lit même si tu n’es pas d’accord ». Vous retournez le voir souvent pour l’apaiser mais en aucun cas vous ne le reprenez avec vous. Vous n’allumez pas, (ou alors juste la lumière d’une pièce adjacente que vous laissez allumée toute la nuit) vous lui parlez doucement quelques minutes « tout le monde dort etc » puis vous le laissez hurler 5 à 10 minutes. Si vous êtes calmes et sûrs de vous, si cette attitude est conforme à celle que vous avez la journée, je suis sûre qu’au bout tout va rentrer dans l’ordre. Il faut qu’il comprenne que quand vous avez décidé qu’il doit dormir rien ne peut faire que vous le releviez. Et quand le coucher sera acquis, gentiment, en douceur (de votre part) mais sans alternative vous verrez qu’il ne se réveillera plus la nuit.

Tout cela bien sûr à condition aussi que la soirée soit agréable, que vous ayez bien le temps de vous en occuper et de partager avec lui lectures et jeux calmes et câlins, que vous diniez ensemble sans stress en bavardant. Le secret du coucher et des nuits se trouve dans la journée et dans la soirée. La solution aux colères du soir et de la nuit est celle des colères le jour … calme sérénité mais fermeté. 

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 09/01/2017 Mis à jour le 11/01/2017