> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Psychologie > 6 ans, pleure en allant à l'école

6 ans, pleure en allant à l'école

Ma fille de presque 6 ans en grande section de maternelle, pleure depuis maintenant 1 mois à l’école. Elle est contente d'y aller, dit que tout se passe bien, que personne ne l’embête, mais rien n'y fait elle pleure quasi tout les jours pendant un laps de temps variés en me réclamant. Au début elle disait que la cantine et la garderie était trop long... Je précise qu'elle est scolarisée depuis ses 3 ans et qu'elle est habituée a son école et aux personnels de la cantine et garderie. Après elle a évoqué qu'elle voulait grandir, que l’école maternelle la pesait (vive les enfants nées en début d'année qui se retrouve en grande section quand d'autre à leur âge sont au CP) mais là encore après discussion avec sa maitresse elle ne serait pas prête pour le CP. J'ai tout essayé : compréhension, fermeté, dialogue, rien n'y fait, je ressens chez ma fille une réelle angoisse et je n'arrive pas à trouver d’où ça vient. J'ai demandé un entretien avec la psychologue scolaire sur conseil de sa maitresse.

6 ans
Je vous recommande l'article "6 ans, pleure en allant à l'école" sur le site mpedia.fr
ARCHIVE

Effectivement il faut s’occuper de votre petite fille. Souvent rien que le fait de prendre en compte son état peut l’aider à passer ce moment difficile. Ce qui interroge c’est le fait que cet état soit survenu brusquement qui est assez caractéristique d’un petit état dépressif. Cet état est probablement secondaire à un événement particulier dont, peut-être, elle n’a même pas conscience (dispute avec copine, souci que vous auriez vous même à la maison, réel ou qu’elle aurait imaginé, maladie d’un proche, perte d’un animal de compagnie etc même un événement qui vous semble anodin peut, chez un enfant, prendre des proportions plus importantes). Votre idée d’en parler avec la psychologue scolaire est une très bonne idée. Si celle-ci vous semble peu disponible (elles ont souvent beaucoup d’écoles en charge) je vous conseille, si l’état de votre enfant perdure après les vacances, et encore plus si, pendant les vacances et ces fêtes, vous ne la voyez pas retrouver sa joie de vivre) de consulter un(e) psychologue en ville. Les psychothérapies en ville ne sont pas prises en charge par l’assurance maladie mais certaines mutuelles acceptent de prendre quelques séances. De toutes les façons pour quelque chose de récent et d’inhabituel, la prise en charge ne devrait pas être très longue. 

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 06/12/2016 Mis à jour le 07/12/2016