> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Troubles digestifs > Constipation et prise de microlax à 5 mois

Constipation et prise de microlax à 5...

Mon fils a 5 mois. Samedi dernier, en partant pour le supermarché on a dû y renoncer car mon fils était en pleurs à cause de la constipation... J'ai attendu mais il avait vraiment mal donc je lui ai donné un Microlax bébé (recommandé par sa 1ère Pédiatre et par l'hôpital). Quelques minutes plus tard il a eu des selles (plusieurs boulettes avec quelques glaires) mais il a continué de pleurer et de pousser. Mon mari voulait aller aux urgences mais j'ai préféré appeler le 15 d'abord. Et là à ma grande surprise, le docteur me dit qu'on ne donne pas de Microlax aux bébés !!!! Que c'est un irritant et que c'est pour ça qu'il continue de pousser et de pleurer. Il m'a conseillée de le mettre dans un bain tiède et de lui passer quelque chose de doux donc je lui ai mis un peu de Bepanthene. Et il s'est calmé. Bref je vais recommencer les 2 cuillerées d'épinards dans chaque biberon et j'en parlerai à sa nouvelle pédiatre. Je ne sais plus sur quel pied danser les docs se contredisent tous !!!!

6 mois
Je vous recommande l'article "Constipation et prise de microlax à 5 mois" sur le site mpedia.fr
ARCHIVE

Votre bébé peut ne pas avoir une selle par jour, il peut n’avoir une selle que tous les 2 ou 3 jours à condition de ne pas être gêné.

Puisque votre fils a des difficultés à émettre ses selles vous pouvez l’aider par :

  • Des flexions des cuisses sur son ventre,
  • Des massages de son ventre dans le sens des aiguilles d’une montre,
  • Mais évitez :
    • Le thermomètre qui risque de créer des ulcérations de l’anus et d’aggraver une fissure.
    • Les suppositoires (ou le Microlax) qui déclenchent des selles qui seraient venues normalement un peu plus tard.

Il est conseillé d’hydrater les enfants constipés. Il faut proposer de l’eau entre les repas. Il est préférable d’utiliser une eau faiblement minéralisée (Mont-Roucous = résidu sec de 25mg/l, Volvic = 130mg/l, Evian = 309mg/l) en limitant l’eau Hépar, beaucoup trop riche en minéraux (2 513mg/l) avec un risque de fatigue pour les reins d’un bébé. L’eau Cristaline provient de 22 sources différentes : certaines ont une minéralisation trop élevée comme la source Ste Sophie : résidu sec de 564 mg/l.

Pour préparer les biberons : ne diluez pas le lait (respectez scrupuleusement 1 dose arasée dans 30 ml d’eau, ou utilisez du lait liquide). En cas de constipation on peut changer le lait artificiel pour accélérer un peu le transit en choisissant un lait :

  • Moins riche en caséine (la caséine a tendance à ralentir le transit) : le rapport caséine / protéines solubles doit dans cette situation, se situer autour de 40 / 60 (c’est à dire 40% de caséine) ou même 30%. Le pourcentage de caséine est obtenu en divisant la quantité de caséine indiquée sur l’étiquette par la quantité de protéines, et en multipliant le résultat obtenu par 100. (Ce pourcentage va de 30% à 90%).
  • Plus riche en lactose, avec moins de dextrine-maltose (la fraction glucidique de certains laits est même composée à 100% de lactose). Pour obtenir le pourcentage de lactose vous divisez la quantité de lactose indiquée sur l’étiquette par la quantité de glucides et vous multipliez le résultat par 100. Celui-ci va de 0% à 100%. (Cependant l’excès de lactose est parfois mal toléré par certains enfants dont la compétence enzymatique pour digérer le lactose est limitée. Il peut en résulter des gaz, un ballonnement et parfois des douleurs abdominales.)
  • Contenant éventuellement des fibres.

Exemples de lait ayant une formule de type « transit » : Guigoz 1®, Modilac transit®, Nidal dès la naissance®, Novalac transit®, Nutribén transit®, Picot transit®, etc.

En cas de constipation importante il est possible d’utiliser (prescription médicale) le Forlax, médicament sans danger (car non absorbé) dont l’action consiste en une hydratation des selles dans le colon, donc un ramollissement des selles et une accélération du transit.

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 09/05/2016 Mis à jour le 18/08/2016