Comportement en CP envers ses camarades

Ma fille de 7 ans a tapé une de ces camarades de classe par qu’elle ne voulait pas jouer avec elle, c’est le deuxième incident depuis la rentrée. Ça m’inquiète, elle me dit qu’elle n’a pas de copines, elle a redoublé son CP !!! D’habitude elle ne tape pas, je ne comprends pas pourquoi elle réagit comme ça ?

09/10/2015

Redoubler n’est pas une chose facile, votre enfant a « perdu » ses copines de l’an dernier. Elle se trouve confrontée à la situation très difficile de se penser différente de tous les autres qui sont passés en CE1 et aussi, en tous les cas, d’être séparée d’eux, elle vit peut-être ce redoublement comme une sanction. Elle est mal à l’aise et quand on est mal à l’aise on est parfois en colère, ou parfois un peu déprimé et on peut être agressif en tous les cas ne pas avoir assez de confiance en soi, d’estime de soi, de tranquillité d’esprit et de sérénité pour créer de nouveaux rapports sociaux calmes. Et si elle va mal, elle ne sera pas disponible dans sa tête pour le travail scolaire et ce redoublement ne sera pas profitable comme il devrait l’être.

Est-ce que votre petite fille a bien compris la raison pour laquelle elle redouble. Est-ce que cela lui a été au moins expliqué et comment cela lui a-t-il été présenté ?

Peut-être lui a-t-on dit que c’est parce qu’elle a mal travaillé alors que sans doute elle ait fait de son mieux et elle se sent injustement punie. Elle ne comprend pas.

Il est rare de redoubler un CP et si cela a été proposé pour votre enfant c’est certainement qu’elle n’avait pas fait les acquis scolaires nécessaires pour suivre facilement en CE1 mais que les enseignants ont pensé qu’elle avait les moyens de les acquérir et que ce redoublement la mettrait au niveau pour ensuite pouvoir suivre normalement. C’est une chance qu’on lui donne et non pas une sanction de ses possibilités de suivre une scolarité ordinaire.

Quoi qu’il en soit de la cause et des conséquences psychologiques pour elle de ce redoublement, le fait que votre enfant manifeste ainsi, par des attitudes dont elle n’a pas l’habitude, montre qu’elle est mal et qu’il faut l’aider.

Il faut d’abord savoir exactement ce qu’il s’est passé l’an dernier et voir si elle n’a pas un problème spécifique qui gène la scolarité (a-t-elle eu des bilans par exemple orthophonique, orthoptique, en psychomotricité ?) en avez-vous parlé avec le médecin scolaire ?

Il faut comprendre ce qu’il s’est passé, le lui expliquer, la réconforter, l’aider peut-être par des prises en charge (orthophonique par exemple si nécessaire, si elle n’a pas acquis la lecture) l’aider dans son travail tous les jours, l’encourager, inviter à la maison ses anciennes copines et ses nouvelles, bref : lui redonner confiance en elle et lui montrer qu’on est près d’elle, pour qu’elle retrouve le goût de l’école et des camarades. Je vous conseille d’en parler avec la maitresse et de la faire aider par la psychologue de l’école. 

Auteurs :
SALINIER Catherine, Dr, Pédiatre
Article publié le 09/10/2015 Mis à jour le 09/10/2015