> Mon pédiatre & Moi > Questions/Réponses > Allergies > Diversification alimentaire et terrain atopique ?

Diversification alimentaire et terrain...

Ma fille à 4 mois est en train de faire une bronchiolite aigüe avec de l'hyper-réactivité bronchique, et comme moi-même je suis asthmatique avec un terrain allergique, je voudrais savoir si je dois repousser la diversification alimentaire à 6 mois pour éviter qu'elle fasse des allergies alimentaires ?

3 mois
Je vous recommande l'article "Diversification alimentaire et terrain atopique ?" sur le site mpedia.fr
ARCHIVE

On considère qu’un enfant est à risque allergique s’il existe (ou a existé) une allergie prouvée chez son père, et/ou sa mère et/ou son frère et/ou sa sœur, que cette allergie soit respiratoire, digestive ou cutanée. En raison de vos antécédents respiratoires votre fille est considérée comme étant à risque allergique.

Les recommandations ont évolué et actuellement on conseille que ces bébés soient alimentés de préférence par le lait maternel, sinon on choisira plutôt un lait HA (hypoallergénique).

L’introduction des aliments autres que le lait doit se faire au même âge que pour les autres enfants, soit entre 4 et 6 mois, et généralement vers 5 mois révolus.

Il n’y a pas d’aliments à exclure et l’on peut donner chez les enfants à risque allergique comme chez les autres enfants, du kiwi, des fruits rouges et des fruits exotiques, du poisson, de l’œuf, du céleri…

Actuellement on pense que si l’on retarde l’introduction de ces aliments réputés allergisants, on augmente le risque d’allergies ultérieures.

Cette réponse vous a été utile ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester gratuit en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Auteurs
Article publié le 13/03/2015 Mis à jour le 13/03/2015