Sage-femme
La sage-femme
de Nouveau-Né à 3 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Rôle de la sage-femme après la naissance" sur le site mpedia.fr

Rôle de la sage-femme après la naissance

Vous pensiez que votre sage-femme prenait seulement en charge la grossesse et  l'accouchement ?

En réalité, elle joue aussi un rôle important au cours des premières heures et des premières semaines de vie de votre bébé.

Le séjour à la maternité

La sage-femme est présente à vos côtés le temps où vous restez en salle de naissance après l'accouchement, soit pendant deux heures environ. Elle vous surveille étroitement ainsi que votre bébé pour s'assurer que vous vous portez bien tous les deux.

Elle favorise la rencontre avec votre nouveau-né. Dès sa naissance, elle peut vous inviter à placer votre bébé nu tout contre votre peau pour garantir le maintien de sa température corporelle, sa bonne adaptation à sa nouvelle vie aérienne et faciliter vos premiers échanges (c'est ce que l'on appelle le peau à peau ou peau contre peau) et lui permettre de découvrir et d’effectuer sa première tétée si vous avez choisi d’allaiter. 

Une fois que vous êtes revenue dans votre chambre avec votre bébé, elle poursuit sa surveillance.

Elle s'assure de votre état de santé général (tension...), examine votre état gynécologique, vérifie la cicatrisation d'une éventuelle épisiotomie, s'assure que l'allaitement se déroule bien. Elle peut contrôler aussi l'état général de votre bébé (son poids, son teint, sa respiration, sa température...), observer ses réflexes, son comportement, son sommeil et se montrer attentive aux interactions entre vous et votre nouveau-né... Habituellement, cependant, ce sont les puéricultrices, les auxilières de puériculture ou les infirmières qui surveillent l'état de santé des bébés, en collaboration avec le pédiatre, tandis que les sages-femmes veillent plus particulièrement sur les mamans. Enfin, la sage-femme vous aide à préparer votre retour à la maison.

Le retour à domicile

Une fois que vous avez quitté la maternité, vous pouvez revoir votre sage-femme à la fois pour vous et votre bébé. Si vous avez été suivie par une sage-femme de l'hôpital, vous ne pourrez pas toujours reprendre rendez-vous avec elle car tous les hôpitaux ne proposent pas de consultations post-natales.

Mais vous pourrez être suivie par une sage-femme libérale, soit à son cabinet soit plutôt à votre domicile, ou bien encore consulter une sage-femme dans un centre de Protection maternelle et infantile (PMI). Elle s'assurera entre autres que vous vous remettez bien de l'accouchement, que votre bébé est en bonne santé, que l'allaitement se déroule bien, elle pèsera votre fille ou votre garçon, elle vous donnera des conseils pour coucher votre bébé en toute sécurité, prévenir les accidents domestiques, elle vous demandera comment vous et votre famille vivez l'arrivée de bébé, etc. Dans tous les cas, au cabinet ou à domicile, ces consultations sont remboursées à 100% jusqu'au 12e jour après l'accouchement, sans limitation du nombre de visites. Depuis peu, une consultation pédiatrique est recommandée, et prise en charge par l’assurance maladie, vers le 15e jour de vie de votre bébé.

Enfin, la sage-femme pourra assurer, si vous le souhaitez, votre consultation post-natale : c'est une visite obligatoire pour vous 6 à 8 semaines après l'accouchement. Cependant, si la grossesse a été compliquée ou si l'accouchement a nécessité l'intervention d'un médecin pour la pose d'un forcep, de spatules...ou une césarienne, cette visite devra être assurée par votre gynécologue-obstétricien.

La sage-femme pourra enfin vous prescrire un moyen de contraception et pratiquer la rééducation du périnée. Cette dernière peut également être réalisée par un masseur kinésithérapeute.

Zoom sur
Le PRADO, un nouveau service de l'Assurance Maladie pour faciliter mon retour à domicile.

Dans les départements où le Programme d'accompagnement du retour à domicile après hospitalisation (Prado) a été mis en place par l'Assurance maladie, les mères déclarées éligibles par l'équipe médicale peuvent bénéficier du PRADO à condition d'être majeures, d'avoir accouché par voie basse d'un enfant unique et que les suites de naissance soient normales. Un conseiller de l' Assurance Maladie se rend auprès de chaque mère éligible et lui propose d'être suivie avec son bébé à son domicile par une sage-femme libérale de son choix et d'organiser le premier rendez-vous. Dans tous les cas, c'est toujours l'équipe médicale de la maternité qui délivre l'autorisation de sortie de la maman et du bébé.

La sage-femme se déplace au domicile des mamans dès le lendemain de la sortie et revient pour une deuxième visite 24 à 48h après la première. Le suivi médical qu'elle assure auprès de la mère et du nouveau-né au cours de ces visites est très important : outre la surveillance des suites de naissance, elle doit en particulier veiller à dépister rapidement une jaunisse (ictère) qui se déclarerait tardivement  ou une infection ou plus rarement une anomalie cardiaque et orienter au plus tôt le bébé vers le médecin pédiatre ou généraliste si besoin. La sage-femme doit aussi s'assurer de la réalisation du dépistage néonatal (test de Guthrie) réalisé en principe avant la sortie de la maternité.

Le Prado doit se généraliser en 2013. Il vise un double objectif : mieux accompagner les mères et leurs bébés une fois qu'ils ont quitté la maternité.

Haut de page
Experts
Article publié le 16/05/2012 Mis à jour le 29/07/2014
Sources

« La sage-femme et le nouveau-né : compétences et bonnes pratiques », Dossier thématique 2012, revue du Collège National des Sages-Femmes.

Le site internet de l'Assurance maladie.

Mémoriser Je vous recommande l'article "Rôle de la sage-femme après la naissance" sur le site mpedia.fr