> GUIDE SANTÉ > Le suivi médical de votre enfant > Les vaccins > Vaccins et effets indésirables

Vaccins et effets indésirables

de 1 mois à 2 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Comment surveiller les effets indésirables des vaccins ?" sur le site mpedia.fr

Comment surveiller les effets indésirables des vaccins ?

Chaque année, ce sont des millions de personnes qui se font vacciner dans le monde. Après un vaccin, il peut parfois arriver que des effets indésirables, la plupart bénins, apparaissent. Mais alors, comment les reconnaître, comment les surveiller et à qui s’adresser ? 

Quels peuvent être les effets indésirables ?

Après un vaccin, il arrive que la personne vaccinée présente rougeur, douleur et / ou léger gonflement à l’endroit où le vaccin a été injecté. Votre enfant pourra également présenter des maux de tête, de la fièvre, des courbatures ou encore se montrer quelque peu somnolant ou grognon. Il est également possible qu’il ait moins d’appétit que d’habitude.

Ces réactions sont fréquentes et ne durent pas plus de deux jours. Si vous observez un ou plusieurs de ces symptômes, il n’y a pas de quoi vous inquiéter, cela est tout à fait normal. 

Dans quels cas dois-je m’inquiéter ?

En revanche, il existe certains cas dans lesquels il vous faudra contacter votre médecin : forte fièvre - soit supérieure ou égale à 39º -, éruption cutanée ou pleurs inconsolables par exemple. Ce sera également le cas si votre nourrisson se montre anormalement apathique ou endormi, ou bien si une inflammation très importante et douloureuse apparaît au niveau du point d’injection et s’aggrave. 

Que faire en premier lieu ?

En cas de fièvre, découvrir l’enfant, lui donner à boire, ne pas trop chauffer la pièce.

En cas de douleur, de difficulté à s’endormir, d’enfant grognon, ne pas hésiter à lui donner une forme de paracétamol suivant les recommandations de votre médecin. Sauf exception, ce médicament ne doit pas être donné à titre préventif ou systématique.

À qui m’adresser ?

Dans le cas où vous observeriez un ou plusieurs de ces symptômes, il vous est conseillé de vous adresser à votre médecin. Mais vous pourrez également signaler ces réactions à tout autre professionnel de santé. Il aura alors pour obligation de signaler tout effet indésirable potentiellement lié à un médicament ou produit au Centre Régional de Pharmacovigilance (CRPV) dont ils dépendent.

En outre, patients et associations de patients peuvent également déclarer un effet indésirable causé par un médicament depuis juin 2011 sans avoir à passer par un professionnel de santé.

Par ailleurs, depuis mars 2017, vous avez la possibilité de déclarer directement un effet indésirable sur le site du ministère de la santé.

Mémoriser Je vous recommande l'article "Comment surveiller les effets indésirables des vaccins ?" sur le site mpedia.fr