> GUIDE PRATIQUE > Coin lecture > Quels livres... > Le déménagement...

Le déménagement...

de 3 ans à 8 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Le coin lecture du Docteur Mahé-Guibert" sur le site mpedia.fr

Le coin lecture du Docteur Mahé-Guibert

En réponse à la maman d’Amandine et Léo, qui me questionnait récemment sur ce thème, qu’elle devait affronter familialement, voici une sélection sur le déménagement. Un événement reconnu traumatisant pour les petits et pour les grands. Comme toujours j’ai trouvé quelques références visant précisément le sujet et quelques albums un peu décalés pour aborder le sujet qui fâche en faisant « un petit pas de côté » comme le disent si joliment les psys. Une fois n’est pas coutume, je vous ai mis deux ou trois titres pour les plus grands (école primaire), car j’ai trouvé ces textes vraiment très bien.

Pour les petits

  • Le déménagement - Flow Bassot, Les éditions d’à côté, Novembre 2006 :

De l’annonce toujours enjolivée par les parents, à la réalisation des cartons en passant par l’inquiétude de l’inconnu pour finir par découvrir un chambre «  vraiment chouette », un petit garçon raconte un déménagement avec justesse, vivacité et un brin d’humour. Les illustrations et le texte sont intriqués, et pleins de mouvements à l’image de l’événement.

  • Le déménagement - Clémence Lafarge, Camille Jourdy, Adam Biro jeunesse Octobre 2004 :

Une histoire de déménagement racontée par une petite fille qui s’inquiète et regrette, avant même de partir, la maison qu’elle va quitter. Cependant ses inquiétudes ne sont pas vaines car la nouvelle maison n’a rien d’enthousiasmant… heureusement dans l’immeuble d’à coté il y a Margueritte… le récit est sans surprise mais juste, le ton est délicat et les illustrations également. 

  • Pistache déménage - Christine Schneider, Hervé Pinel, Albin Michel Jeunesse, Janvier 2011 :

Pistache joue avec un carton, il emballe ses doudous en vue du déménagement. On va suivre à nouveau les principales étapes de cet événement : le camion, les déménageurs costauds, l’ambiance mélancolique de la maison vidée, la découverte du nouvel appartement au sommet d’un gratte-ciel. Le texte est alerte, poétique, drôle et les images colorées.

  • Antoine déménage - Anne-Isabelle Le Touzé, Pastel, Février 2007 :

Où l’on suit Antoine le chien le jour J de son déménagement : son réveil dans la maison vide… pleine de cartons, l’arrivée du camion… Et des copains venus l’aider, le chargement épuisant et le grand départ… « mais stooop » !! Il manque Basile, l’animal de compagnie. La chute de l’histoire est inattendue, voire renversante ! Les illustrations, sous forme de vignettes, empruntent au style de la bande dessinée. 

  • Une nouvelle maison pour la famille Souris - Kazuo Iwamura, L’école des loisirs, Avril 1985 :

Ici, l’on partage la journée de déménagement de la famille souris, c’est joli, champêtre, bien illustré. Le texte est simple avec au premier plan l’entraide et la cohésion familiales, la coopération entre les grands et les petits, une belle manière de dédramatiser. Dès le plus jeune âge. 

  • 999 têtards - Ken Kimura, Yasunari Murakami, Autrement jeunesse, Avril 2005 :

Cette fois, c’est une grande famille de 999 têtards devenus grenouilles qui quittent leur mare, devenue trop exiguë, et partent à la recherche d’une habitation plus spacieuse. Dans ce récit riche de rebondissements inattendus il y a de l’action, du suspense, de l’humour, de la poésie… bref tout ce qu’il faut pour bien s’amuser !! 

  • La famille Suricate déménage - Yann Walcker, Bérengère Delaporte, Auzou, Aout 2014 :

Comme souvent dans la vraie vie c’est une naissance qui impose à la famille de déménager. Et quelle naissance ! Des triplés débarquent et bousculent une fratrie déjà pléthorique : 8 souriceaux, plus espiègles les uns que les autres. Tous se réjouissent de l’événement… sauf Max, l’inquiet de service. Après quelques péripéties, la découverte du nouveau logement aura raison des craintes de Max. Le texte est rythmé, drôle, à l’image de ces souriceaux pétillants et un tantinet espiègles. 

  • Un bisou c’est trop court - Carl Norac Calude K. Dubois Pastel, Octobre 2001 :

Lola découvre sa nouvelle maison, non sans un brin d’inquiétude, mais son papa et sa maman, très occupés à vider les cartons, n’ont que trop peu de temps à lui consacrer. Lola va déployer toute son énergie à les aider… et les surprendre. Les illustrations déclinent une gamme d’ocres et de bruns qui les rend très douces. C’est joli et bien fait. 

  • Je ne veux pas changer de maison - Tony Ross, Gallimard, Juin 2010 :

Je ne veux pas changer de maison : c’est le cri du cœur de la petite princesse de Tony Ross, un tantinet irrévérencieuse et rebelle. Et l’on retrouve tous les arguments des adultes : plus de place, une belle chambre, un grand jardin… rien n’y fait, les réticences des enfants sont universelles ! Seul le retour à l’ancien château, investi et transformé par une nouvelle famille royale, parviendra à convaincre notre petite Princesse d’adopter son nouveau lieu de vie.  

  • 10 petits amis déménagent - Mitsumasa Ano L’école des loisirs, Novembre 2002 :

Un livre jeu : pas de texte, une maison sur chaque page; celle de gauche est habitée de 10 petits enfants ; elle se vide au fur et mesure, les enfants emménageant les uns après les autres dans  la maison de droite. A chaque double page on voit l’intérieur d’une seule des deux maisons et la façade de l’autre. Les enfants se cachent d’un côté ou de l’autre. C’est ludique, mignon, un rien facétieux. 

  • Mon voisin est un chien - Isabel Minhos Martins, Madalena Matoso, Thierry Magnier, Mars 2010 :

Une histoire fantaisiste voire farfelue… des animaux qui tour à tour emménagent dans l’immeuble de la narratrice et troublent la tranquillité de ses parents, qui ne sont ni très curieux au bon sens du terme, ni très tolérants à l’inverse de leur fille. Cette dernière accueille les nouveaux arrivants avec tout ce qu’il faut d’enthousiasme et de bienveillance.  Une fable sur la différence, les difficultés du vivre ensemble, la peur de l’autre… les illustrations débordent de couleurs et de vie.

  • Je peux tout porter - Ramona Babescu, Bruno Gibert, Albin Michel Jeunesse, Janvier 2015 :

Un texte complètement décalé et farfelu sur le déménagement. Un inventaire à la Prévert de ce que chacun des personnages, plus incongrus les uns que les autres, annonce pouvoir porter -entendez- déménager… c’est poétique, ça fourmille de références et de sous-entendus et c’est magnifiquement illustré. Un régal !

Pour les plus grands (6 - 8 ans)

  • La marque bleue - Yvan Pommaux, Mouche Ecole des Loisirs, septembre 2006 :

Un petit roman en bande dessinée de cet auteur illustrateur aussi doué pour les images que pour le texte, plein de subtilité, de poésie et d’humanité. C’est l’histoire d’un couple de corbeaux très amoureux. Le peuplier qui abrite leur nid va probablement être abattu puisqu’il est marqué d’un trait bleu… La recherche d’un nouvel arbre pour les héberger va mettre leur belle entente à rude épreuve… car les exigences divergentes de chacun sont difficiles à conjuguer… 

  • Alors on a déménagé - Peter Stamm, Juta Bauer La joie de lire, Mars 2005 :

L'histoire d'une famille qui déménage sans cesse dans des lieux parfois très insolites : le chapeau de l'oncle, le toit de l'église, la lune, la neige, le cinéma, la forêt... Loufoque, certes, mais au-delà, on devine la profondeur de l'existence…

  • Ma vie en chantier - Jo Witek, Amandine Laprun, Actes Sud Juniors, Aout 2013 :

Un roman jeunesse illustré, plus qu’un album. Je l’ai gardé dans ma sélection car c’est un petit bijou. Le ton est très juste : Jo Witek écrit au plus près de la pensée de l’enfant, avec bonne humeur, fraicheur et délicatesse. Les illustrations d’Amandine Laprun sont en harmonie avec la grande qualité de ce texte. 

Experts
Article publié le 21/05/2015 Mis à jour le 07/09/2016
Mémoriser Je vous recommande l'article "Le coin lecture du Docteur Mahé-Guibert" sur le site mpedia.fr