> Grand enfant > Eveil et Psychologie > Identité sexuelle > Pudeur et intimité pré-ado
Pudeur et intimité pré-ado
Intimité ado
de 10 ans à 11 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "La pudeur et l'intimité à la préadolescence" sur le site mpedia.fr

La pudeur et l'intimité à la préadolescence

Avec les premiers signes de la puberté, votre enfant est conscient des changements qui se font en lui. Son corps se transforme, il ressent des émotions nouvelles qui peuvent parfois le dépasser et même l'inquiéter. Ce qui explique le besoin qu'il éprouve de voir respecter son intimité et sa pudeur.

Votre enfant est en pleine mutation

En grandissant, il n'est pas forcément à l'aise face à tous les changements qui s'imposent à lui : non seulement son corps grandit, mais il change (apparition des premiers poils, de l'acné, de la poitrine chez les filles, changement de voix chez les garçons, etc.). Psychiquement aussi, il est parfois submergé par des émotions ou des sensations nouvelles, sa personnalité, ses goûts s'affirment, il commence à faire des choix et prend conscience qu'il s'affranchit peu à peu de vous. Tout cela peut le déstabiliser et le mettre mal à l'aise, ce qui explique souvent la pudeur dont il peut faire preuve (parfois liée à une certaine timidité ou à un manque d'assurance).

Il faut du temps pour que votre enfant apprivoise son nouveau corps et se sente plus à l'aise. Il se pose des questions, surtout s'il n'a pas la maturité qui accompagne ce changement physique. Sa pudeur physique s'accompagne d'une pudeur intérieure : il a besoin de préserver son jardin secret, son territoire, souvent matérialisé par sa chambre où il se réfugie volontiers. Elle est le symbole de son intimité, et s'il est normal de lui rappeler à l'occasion la nécessité de la ranger, il est tout aussi important de ne pas en forcer la porte, en lui laissant le soin de la nettoyer lui même au moment où il l'aura choisi. Il va de soit que votre enfant a droit au respect de ses affaires : nul ne doit fouiller dedans, ou lire son courrier (lettres, SMS, mails, etc.) ou son journal intime...

De la pudeur à l'exhibition

La manière de s'habiller de votre enfant est aussi révélatrice de la métamorphose qu'il traverse. S'habiller de vêtements trop larges peut être un moyen pour lui de se cacher en dissimulant son « nouveau » corps, ou, au contraire, une tenue excentrique peut être une affirmation de sa personnalité naissante. C'est d'ailleurs l'âge où il peut avoir envie d'exposer sa vie sur sa page Facebook. Un moyen pour lui de se mettre en scène et de se rassurer sur ce qu'il est, sur ce qu'il vit. Car votre enfant se pose des questions, il s'interroge sur sa capacité à plaire, à être aimé, à aimer.

Il est possible que son attitude à votre égard change du jour au lendemain

S'il se renferme un peu, met une certaine distance entre vous (il est gêné quand on le touche et fuit les câlins ou les embrassades) : ce n'est pas parce qu'il vous aime moins. C'est simplement que les contacts tactiles le mettent mal à l'aise. C'est le moment pour lui de couper réellement le cordon, de se détacher de vous, et il a besoin d'affirmer cette coupure par une distanciation physique. Et cela ne concerne pas seulement le toucher, mais aussi la vue : votre enfant peut être gêné par un adulte se promenant nu dans la maison. Il peut le vivre comme une forme d'agression.

Parce qu'il a plus que jamais besoin d'intimité

Votre enfant s'enferme dans sa chambre ou dans la salle-de-bain et il attend de vous la même attitude. Cette attitude pudique de sa part – physique comme psychique – est un signe de bonne santé : cela montre qu'il va bien et réagit normalement face à tous les changements qu'il sent en lui.

A retenir

Enfin, à cet âge là, un enfant a particulièrement conscience du ridicule et se vexera facilement : mieux vaut donc éviter de plaisanter sur les changements que vous constatez en lui. En respectant son besoin de solitude, de tranquillité, son détachement... Vous l'aidez à passer cette étape nécessaire. Votre enfant a surtout besoin d'être rassuré, valorisé, encouragé et accompagné dans sa « mue ». Et c'est ainsi qu'il pourra enfin sortir paisiblement de sa chrysalide.

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 17/12/2014 Mis à jour le 16/06/2015
Sources

Professeur Daniel Marcelli

Mémoriser Je vous recommande l'article "La pudeur et l'intimité à la préadolescence" sur le site mpedia.fr