> Grand enfant > GUIDE SANTÉ > Vaccins > Les vaccins pour l'enfant voyageur
Les vaccins pour l'enfant voyageur
Santé et voyage
6 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Les différents vaccins obligatoires et recommandés pour l'enfant voyageur" sur le site mpedia.fr

Les différents vaccins obligatoires et recommandés pour l'enfant voyageur

Lorsque vous voyagez avec votre enfant vers des destinations lointaines, il est impératif de bien vous renseigner auparavant sur les vaccins obligatoires et recommandés pour votre lieu de vacances. En effet, certaines maladies graves, parfois incurables, sévissent hors du territoire métropolitain et la vaccination reste le seul moyen de s'en prémunir.

Minimum 2 mois avant

Au moins deux mois avant votre départ, dans la mesure du possible, renseignez-vous sur les différentes vaccinations à faire selon votre destination. Prévoyez large car les vaccinations peuvent comporter des injections à plusieurs semaines d'intervalle. Sans compter que certains vaccins – celui contre la fièvre jaune et celui contre l’encéphalite japonaise par exemple – se font uniquement dans des centres de vaccination agréés que vous devrez consulter directement, sans passer par votre médecin. Enfin, leur efficacité peut nécessiter un certain délai avant le départ (en règle deux à trois semaines).

Déjà, quelle que soit votre destination, votre enfant (et vous-même !) doit être à jour des vaccinations obligatoires et recommandées en France métropolitaine. Certains virus, devenus peu fréquents en France, peuvent être encore présents selon votre destination (la poliomyélite et la diphtérie notamment). Commencez donc par consulter le médecin de votre enfant pour vérifier avec lui le carnet de santé de votre enfant.  En cas de retard dans son calendrier vaccinal, il vous proposera un rattrapage (chaque dose déjà injectée compte, il n’est jamais nécessaire de tout refaire). Avant d'établir sa prescription, il va vérifier aussi les antécédents médicaux de votre enfant, son âge, le lieu, la durée et les conditions de votre séjour... et programmer les vaccinations, avant le départ, en pensant à l’intervalle de temps nécessaire entre certains vaccins. Car selon la situation sanitaire du pays où vous vous rendez, la qualité de l'eau, la présence éventuelle d'insectes, la saison... il va pouvoir vous conseiller sur les vaccins à faire et tous les moyens de protection à prévoir. N'hésitez pas à l'interroger sur la raison de tel ou tel vaccin. Il fera la part des contre-indications éventuelles et vous informera des effets secondaires possibles. Plus vous serez informé, mieux vous saurez vous protéger.

Les vaccins du parfait globe-trotter vont ensuite dépendre de votre destination et du type de vacances que vous envisagez. Vous trouverez les recommandations santé, pays par pays, sur les liens suivants : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/, ou bien sur www.mesvaccins.net., http://www.astrium.com/, www.safetravel.ch et http://www.who.int/ith/en/

Hépatite A

Le vaccin contre l'hépatite A (maladie infectieuse transmise par les aliments ou l'eau contaminée) est conseillé pour votre enfant (à partir de 12 mois ou si risque particulier dès l’âge de 6 mois) si vous vous rendez dans les pays où l’hygiène est précaire quelles que soient les conditions de séjour. Une première injection, suivie d'un rappel (6 à 12 mois plus tard) assure une protection maximale à votre enfant. A noter que le vaccin, très bien toléré et très efficace, doit être fait au moins 3 semaines avant le départ. Il peut être associé dans la même injection avec le vaccin hépatite B : Twinrix®.

Hépatite B

La vaccination contre l’hépatite B est recommandée en France dès l’âge de 2 mois, votre enfant est en principe vacciné. En cas de voyage le risque est plus important car la majorité des pays de destination sont encore plus à risque que la France. La transmission ne se fait essentiellement par injection et voie sexuelle mais la transmission salivaire est probable aussi. N’oubliez pas aussi que les accidents de la vois publique sont le principal risque dans les pays touristiques et que donc vous pouvez être amenés à vous retrouver aux urgences hospitalières locales.

Méningite

Le calendrier vaccinal recommande en France le vaccin contre la méningite à méningocoque C à partir de l’âge de un an. Il existe aussi un vaccin contre d’autres souches de méningocoques que l’on peut rencontrer dans certains pays. Un vaccin complémentaire est conseillé pour votre enfant si vous vous rendez dans certaines régions tropicales, en Afrique (principalement l'Afrique sub-saharienne, où la maladie est très présente au moment de la saison sèche) ou dans tout autre pays où sévit une épidémie (dans des conditions de contact étroit et prolongé avec la population) : vaccin contre les méningocoques ACWY, possible à partir de l’âge de un an pour Nimenrix® et 24 mois pour Menveo®. Prévoyez de faire le vaccin au minimum dix jours avant votre départ. Cette vaccination, sans aucun risque, est bien tolérée et sa durée de protection est au minimum de trois ans.

Tuberculose

Il faut toujours vérifier la protection contre la tuberculose, l’une des maladies infectieuses les plus fréquentes, en particulier dans certains pays et les pays émergents. Si possible, il vaut mieux anticiper et réaliser la vaccination par le BCG dès les premières semaines de vie si l’enfant est amené à réaliser des séjours fréquents ou supérieurs à un mois dans les pays à forte incidence, en particulier si la famille est originaire de ce même pays. Un voyage touristique n’est cependant pas une indication pour ce vaccin.

Fièvre jaune

Le vaccin contre la fièvre jaune (maladie transmise par certains moustiques) est obligatoire dans de nombreux pays d'Afrique ou en Amérique du Sud tropicale (voir la liste pays par pays) à partir de un an. Il peut se faire dès les 9 mois de votre enfant, voire exceptionnellement à partir de 6 mois si la situation est à risque. Prévoyez de le faire faire au moins dix jours avant votre départ et sachez qu'il reste efficace pendant dix ans. Il consiste en une seule injection sous-cutanée ou intramusculaire et est bien toléré (les effets secondaires sont rares). Officiellement valable 10 ans. Une recommandation récente (2014) de l’OMS vient de préciser qu’en fait une seule dose suffit à vie. Cette recommandation n’est cependant pas encore passée dans la réglementation de la plupart des pays, en particulier africains, qui peuvent l’exiger à l’entrée.

Ce vaccin ne se fait que dans un centre agréé (vous trouverez la liste des centres sur le site du gouvernement). N'oubliez pas d'emporter le certificat international de vaccination qui vous sera remis car il peut vous être demandé.

La brochure d'information de l'INPES vous donnera des informations complémentaires sur ce vaccin.

Rage

Le vaccin contre la rage (qui se transmet par certains animaux) est recommandé si vous partez longtemps dans des zones endémiques, notamment en Inde et en Asie du Sud-est, en cas de séjour prolongé ou aventureux. Il peut être administré au nourrisson, il nécessite trois injections antirabiques (la deuxième au bout d'une semaine et la troisième un mois après). Il faut bien rappeler que la vaccination préventive ne dispense pas d’un traitement curatif en cas d’exposition, mais elle diminue le risque, et le nombre d’injections de la vaccination curative.

Encéphalite japonaise

Un vaccin contre l'encéphalite japonaise peut être discuté selon votre destination. Cette maladie (transmise par une piqûre de moustique qui sévit surtout pendant les saisons humides) est répandue surtout en Asie de l’Est, du Sud-Est, dans le sous-continent indien, jusqu’à la Papouasie-Nouvelle Guinée et l’extrême nord de l’Australie. Votre enfant peut être vacciné à partir de deux mois, mais en général, le vaccin ne sera administré que si vous devez demeurer longtemps dans ces régions, ou si vous vivez beaucoup à l'extérieur, en zone rurale (par exemple camper dans les zones marécageuses) et particulièrement si vous y allez en période de mousson.

La primo-vaccination est faite par 2 doses (J0-J28) et ne peut être pratiquée que dans les Centres de Vaccination Internationale. Les médecins des centres vous indiqueront si un rappel doit être réalisée, et quand.

Fièvre typhoïde

D'une manière générale, sachez que le vaccin contre la fièvre typhoïde (causée par une bactérie du genre salmonelle) est recommandé si votre enfant voyage dans les pays tropicaux ou dans les pays du tiers monde où l'eau et les aliments peuvent être contaminés (séjour de longue durée, ou dans de mauvaises conditions avec hygiène défectueuse). Le vaccin peut être administré à un enfant dès l’âge de 2 ans, et l’injection est valable 3 ans. Attention, cette injection doit se faire deux semaines avant le départ pour une immunité complète. Il faut savoir que son efficacité protectrice n’est que de 50-65%. Ce vaccin n'a pas de contre-indication.

Encéphalite à tique

Enfin le vaccin contre l'encéphalite à tique (transmise par la tique mais aussi par la consommation de certains aliments comme le lait cru par exemple) est proposé en cas de voyage en Europe Centrale, Orientale et au Nord, en Asie centrale, jusqu’au Japon, en pleine nature, au printemps ou en été. Ce vaccin nécessite trois injections la première année puis un rappel trois ans plus tard (la protection est déjà élevée après les 2 premières injections). Si le vaccin est possible à partir de l’âge de un an, son utilité est moindre chez l’enfant de moins de six ans chez lequel la maladie est souvent de faible intensité.

A savoir
Attention

Être bien vacciné lorsqu'on voyage, c'est être bien protégé. Mais profitez-en pour rappeler à votre enfant qu'une hygiène irréprochable est un premier barrage face aux virus (bien se laver les mains avant et après les repas, nettoyer les fruits et légumes...). De même, veillez en voyage à vous procurer de l'eau potable (eau en bouteille ou eau bouillie) et des aliments qui ne soient pas contaminés. Enfin, concernant les maladies transmises par les moustiques (dengue, paludisme, chikungunya...) emportez dans vos bagages des moyens de protections avérés : moustiquaires, répulsifs, insecticides, vêtements couvrants...et renseignez vous sur la nécessité d’un traitement préventif contre le paludisme.

Les centres de consultations du voyageur

Si vous en avez un près de chez vous, n'hésitez pas à consulter ces centres (souvent situés dans les hôpitaux) qui vont vous permettre d'obtenir de nombreuses informations sur les risques infectieux et les vaccinations à faire selon votre lieu de destination.

Votre médecin pourra aussi s’adresser à Infovac en posant une question par courriel : infovac-france@wanadoo.fr

Il existe en effet de nombreuses zones à risques dans le monde en raison de la pauvreté, du manque d'hygiène, de l'eau plus ou moins potable, des maladies transmises par certains insectes...).

Bien s'informer à l'avance, c'est pouvoir se protéger avant le départ, en vous faisant vacciner et en faisant vacciner votre enfant, mais aussi en emportant avec vous tout le nécessaire pour vous assurer une protection optimale : médicaments, répulsifs, insecticides, moustiquaires, etc.

Enfin, en voyage, n'oubliez pas d'emporter les carnets de santé de vos enfants et les certificats de vaccinations obligatoires.

Haut de page
Mémoriser Je vous recommande l'article "Les différents vaccins obligatoires et recommandés pour l'enfant voyageur" sur le site mpedia.fr