Le vent...

Mémoriser Je vous recommande l'article "Le coin lecture du Dr Mahé Guibert" sur le site mpedia.fr

Le coin lecture du Dr Mahé Guibert

Cette semaine, le Docteur Mahé Guibert nous propose sa sélection de livres sur le thème du...vent !

Cette sélection m'a été inspirée par Mathilde, 2 ans 1/2, terrorisée par un coup de vent d'autan toulousain qui l'a bousculée ainsi que sa maman et sa petite soeur.

Le vent élément naturel, immatériel, est tour à tour farceur ou dévastateur, léger ou violent. Il a inspiré de nombreux auteurs jeunesse. Certains albums sont drôles et mutins comme un courant d'air, d'autres sont poétiques, graves et profonds. Le vent symbole de légèreté, d'envol et de voyage peut aussi être le symbole de la force, de la puissance et du déchaînement des éléments. Nos enfants, qui vivent dans un unviers très maîtrisé, ont besoin de se familiariser avec ce qui nous échappe comme les aléas climatiques. La confrontation dans un album avec la tempête est certainement moins traumatisante qu'au JT de 20h00, et se l'approprier dans un livre leur permettra d'être mieux armés pour y faire face dans la vraie vie.

Pour les plus petits

 
  • Le Vent - Edith de Cornulier-Lucinière - Sara, Ed. La joie de lire, novembre 2011 : 

Un enfant découvre le vent : il joue avec lui, lui parle, lui résiste, craint d'être emporté... le texte est simple mais juste, et admirablement servi par les illustrations sublimes de Sara.

 

  • Vive le vent - Peter Schossox - Ed. La joie de lire, mars 2013 :

Un album sans texte. C'est l'histoire d'un bonhomme, emporté par le vent, à la poursuite de son chapeau... C'est léger et amusant.

 

 

 

  • Un courant d'air - Juliette Binet - Ed. du Rouergue, octobre 2012 :

Un petit album sans texte, dans un style très "graphique". On se laisse emporter par un courant d'air qui s'échappe d'un drôle d'instruement de musique, qui voyage de façon fantaisiste et nous ramène presqu'à notre point de départ...

 
 
  • Le vent m'a pris - Rascap - Ed. Pastel, mars 2004 :

Une petite histoire toute simple où le vent emporte tour à tour tous les vêtements de l'épouvantail. Un tantinet coquin...

 

 

 

  • Merci le vent ! - Edouard Manceau - Ed. Milan, août 2011 :

De jolis morceaux de papiers volent de page en page pour dessiner successivement une poule, un poisson, un oiseau, un escargot et une grenouille... chacun veut se les approprier... mais c'est au vent qu'ils appartiennent... Dépouillé et délicat.

 

 

  • Anton et la feuille - Olé Könnecke - Ed. Ecole des loisirs, octobre 2010 : 

Où il est question d'une petite feuille emportée par le vent, et d'une bande d'enfants mutins qui courent après pour la rattraper... C'est très drôle, plein de vie... on s'y croirait.

  • Première tempête - Claude K. Dubois, Catherine Pineur - Ed. Pastel, mars 2010 : 

Albert est un oisillon né au printemps, et aujourd'hui il doit affronter sa première tempête. Albert a très peur, mais il s'accroche de toutes ses forces, il pense à sa maman, à son nid, il est submergé d'émotions pendant que les plus aguerris que lui jouent dans le vent... C'est un joli récit, très juste sur la peur et le courage.

 

Pour les plus grands

  • L'ouragan - Pascale Bougeaut - Ed. Ecole des loisirs, février 2011: 

Lucette et sa famille se préparent car l'ouragan Octave doit bientôt balayer leur île : maman cloue les volets, papa rentre les plantes vertes, Pépé et Mamija les rejoignent, l'un accompagné de son cochon et l'autre de sa soupière ! Mais il manque Cacahouète la chienne et Lucette est très inquiète... Un témoignage plein d'humour et de vie sur les tempêtes tropicales.

 

  • Le Chapeau Et c'est toujours la même histoire - Marcus Malte, Rémi Saillard - Syros, Ed. février 2006 : 

Un joli conte, au texte rythmé et musical, une histoire pleine de fantaisie et d'humour, des phrases qui virevoltent à la manière du vent, c'est fin, enjoué, drôle... un régal. De plus, les illustrations, un tantinet cubistes, sont de toute beauté.

 

  • Et si... le vent - Cécile White, Silvia Baroncelli - Ed. Planète Rêvée, septembre 2011 : 

L'auteur égrène les noms des vents et chacun est prétexte à une belle invention, littéraire, poétique et directement en lien avec le vent cité. C'est très original, très créatif, intelligemment pédagogique. " Et si le Mistral était le froissement de grandes ailes qui entraînent les voiliers par de belles journées froides et ensoleillées ? Et si la Mousson était une immense fontaine jaillissant de la trompe de mille éléphants ?....

  • De quelle couleur est le vent ? - Anne Herbauts - Ed. Casterman, février 2011 :

C'est la question d'un enfant aveugle à laquelle Anne Herbauts tente de répondre avec beaucoup de poésie, de légèreté, et d'esthétique. Le petit géant aux yeux fermés va poser sa question si étrange à tous ceux qu'il rencontre : le vieux chien, la montagne, les abeilles, le ruisseau... les réponses en mots et en images, toutes différentes sont riches de sensorialité, d'émotion et délicatesse... et cette grande diversité finit par faire sens : le petit géant sent la douceur du vent... les pages qui se tournent, le vent du livre..

  • Le soleil et le vent, fable d'Esope - Susan Gaber - Ed. Circonflexe, avril 2010 :

Une très belle interprétation de la fable d'Esope, joliment illustrée. C'est une histoire de compétition entre le vent et le soleil. Qui des deux saura le premier retirer son manteau au promeneur ? Le vent, malgré sa puissance et son déchainement, ne parviendra pas à le lui arracher. C'est le soleil, qui grâce à la chaleur de ses rayons, l'incitera à l'ôter de lui-même... Une parabole sur la douceur plus efficace que la violence.

 

  • La marchande de vent - Agnès de Lestrade, Joanna Boillat - Ed. Motus, janvier 2007 :

"Sur la plage des cerfs-volants, Madame Alizée vend du vent. Du vent me direz-vous c'est rien du tout. Détrompez-vous". Ainsi débute cet album au texte poétique et fantaisiste. C'est léger, drôle, rythmé, subtil. Une belle réussite pour s'approprier le vent comme un ami.

  • Un secret pour grandir - Carl Norac, Carl Cneut - Ed. Ecole des loisirs, mars 2003 :

Un petit garçon est à la recherche d'un secret pour grandir... il est si petit et si léger qu'il va être emporté par le vent dans un voyage qui va l'aguerrir. L'ambiance orientale de ce conte initiatique est merveilleusement bien servie par les illustrations de toute beauté de Carl Norac.

  • J'ai laissé mon âme au vent - Roxane Marie Galliez, Eric de La Puybaret - Ed. De la Martinière Jeunesse, septembre 2013 :

Un grand-père, qui n'est plus, s'adresse à son petit-fils... C'est très délicat, très poétique, extrêmement émouvant mais jamais triste ni sombre. Les illustrations aux tons pastel sont apaisantes. C'est un livre très fort sur la vie qui continue....

 

 

Experts
Article publié le 19/08/2014 Mis à jour le 07/11/2014
Mémoriser Je vous recommande l'article "Le coin lecture du Dr Mahé Guibert" sur le site mpedia.fr