Soin du cordon
Soin cordon
de Nouveau-Né à 2 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Soin du cordon ombilical après la naissance" sur le site mpedia.fr

Soin du cordon ombilical après la naissance

Le cordon qui reliait votre placenta à votre enfant va mettre en moyenne une quinzaine de jours à se détacher de lui même et à laisser place au nombril. Pendant cette période, quelques conseils pour faciliter sa cicatrisation...

Un cordon au sec

Pour qu’un cordon cicatrise correctement, il faut qu’il soit au sec ! C’est le secret pour que tout se passe bien. Ces soins sont sans douleur pour votre bébé, le cordon est insensible.  Environ quinze jours d’attention seront nécessaires pour éviter qu’il ne s’infecte.

Dans beaucoup de maternités, l'auxiliaire de puériculture enlèvera le clamp de Barr, la pince qui a permis de stopper la circulation sanguine, autour du deuxième jour.

Certaines maternités le laissent cependant en place et il tombera tout seul avec le cordon ou ne l’enlèvent que si la maman le demande. Le cordon ombilical doit rester sec et propre jusqu’à sa chute. Le cordon va tomber tout seul en 1 à 8 semaines.

Quelques astuces permettent de faciliter une cicatrisation rapide :

  • Évitez de plaquer le cordon sur la peau de votre nouveau-né, avant de lui enfiler sa couche et ses vêtements. Cela risque en effet de créer une humidité qui l’empêchera de sécher et de se détacher rapidement. Pour cela, soulevez le cordon et placez le dans la position la plus verticale possible par rapport à la peau.
  • Chaque maternité peut avoir des habitudes différentes. Ce qui est important est que le cordon reste propre et sec et qu’il soit nettoyé à l’eau et au savon chaque fois que nécessaire. La désinfection n’est pas obligatoire mais peut se faire une fois par jour, surtout si le cordon se ramollit et si sa base rougit, voire plus souvent s’il sent mauvais (dans ce cas, n’hésitez pas à le montrer).
  • Les produits utilisés sont essentiellement ceux à base de chlorhexidine. Vous devez bien nettoyer en dessous de la pince ou du cordon, en particulier les croûtes de sang qui peuvent rester, et bien sécher ensuite. Une compresse peut être laissée ensuite autour du cordon, mais cela n’est pas obligatoire, vous pouvez le laisser à l’air libre. Pendant longtemps certaines maternités déconseillaient le bain avant la chute du cordon. Cette attitude n’a plus cour actuellement
  • Il est préférable de fermer la couche en dessous du cordon, en la descendant légèrement par rapport à la taille.
  • Si votre enfant est un garçon, positionnez plutôt son sexe vers le bas dans la couche, afin qu’il n’arrose pas le cordon en pleine cicatrisation d’un pipi malencontreux.
  • La manipulation du cordon ne présente aucune douleur pour votre petit, mais vous risquez de le voir pleurer au moment où vous allez prendre soin de lui. C’est le liquide froid qui dérange votre bébé et le surprend. Pour faire les soins de l’ombilic, n’hésitez donc pas à bien l’emmailloter en haut pour qu’il ait chaud et se sente contenu.

Lorsque le cordon est tombé

Continuez les soins et le séchage. Si nécessaire, n’hésitez pas à bien nettoyer ou désinfecter en profondeur avec un coton tige, en écartant un peu le nombril de votre enfant pour en voir le fond.

L’important est d’enlever les croûtes de sang qui pourraient persister au fond de l’ombilic. Cessez les soins quand la cicatrisation est complète.

Si la cicatrisation est plus longue

Il ne faut consulter un professionnel que si le cordon saigne régulièrement, n’a pas séché, sent mauvais et aussi s’il n’est pas tombé lorsque le bébé a deux mois.

La présence d’un « bourgeon ombilical », petite boule rouge plus ou moins humide au fond de l’ombilic n’est pas forcément inquiétante. Parlez en lors des premières consultations. Le professionnel décidera de l’intérêt d’un éventuel traitement local (nitrate d’argent).

Question de parents :

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 11/05/2012 Mis à jour le 25/07/2014
Sources

Lacour JP., Castanet J., Boutté P., Ortonne JP., Antiseptic treatment of the umbilical cord in newborns: survey and recommendations. Arch Pediatr.1999;6:631-4.

Soins de l’ombilic chez le nouveau-né. Fédération suisse des sages-femmes 

Dore S, Bichan D, Coulas S, Hamber L, Stewart M, Cowan D, Jamieson L. Alcohol versus natural drying for newborn cord care. JOGNN 1998;27:621-627.

Gladstone I.M, Clapper L, Thorp JW, Wright D.I. Randomized study of six umbilical cord care regimens. Clinical Pediatrics 1988;27:127-129.

Pezzatti M, Biagioli E, Martelli E, Gambi B, Biagiotti R, Rubatelli F.F. Umbilical cord care: The effect of eight different cord-care regimens on cord separation time and other outcomes. Biology of the Neonate 2002;81 :38-44.

WHO (1998) Care of the umbilical cord: a review of the evidence -WHO/RHTMSM/98.4 http://www.who.int/reproductivehealth/publications/MSM_98_4/MSM_98_4_abstract.en.htm

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Le grand Livre de la grossesse - Collège national des gynécologues et obstétriciens français - direction J.Lansac - Editions Eyrolles 2012/2013

Mémoriser Je vous recommande l'article "Soin du cordon ombilical après la naissance" sur le site mpedia.fr