> Bébé > Eveil et Développement > Développement psycho-moteur > Développement psychomoteur : 3 - 6 mois
Développement psychomoteur : 3 - 6...
3 - 6 mois développement psychomoteur
de 3 mois à 6 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Le développement psychomoteur des enfants de 3 à 6 mois" sur le site mpedia.fr

Le développement psychomoteur des enfants de 3 à 6 mois

Un trimestre est passé. En général, à 4 mois, votre bébé tient sa tête, vocalise. Ses mouvements réflexes ont disparu et laissent place à des mouvements volontaires. Votre bébé se développe à un rythme qui lui est propre : à quelques semaines près, ne vous inquiétez pas s'il ne suit pas ce programme à la lettre. En cas de doute, n'hésitez pas à en parler à votre médecin.

Quatre mois

À 4 mois, votre bébé tient sa tête droite et suit du regard dans toutes les directions en tournant la tête et les yeux de façon harmonieuse. Les épisodes de divergence oculaire qui sont parfois observés au cours des premiers mois et peuvent donner une impression de strabisme, disparaissent.

Il rit aux éclats lorsque vous répétez certaines mimiques, ou vocalisations ou les deux : tout se passe comme si votre bébé les attendait, éclatant de rire juste au moment où ils se produisent. Ce sont souvent d’autres enfants un peu plus grands, frères et sœurs, cousins, camarades de crèche… qui déclenchent les premiers fous rires ! Il gazouille de plus en plus, parfois pour vous appeler mais aussi seul, découvrant petit à petit sa « palette de voix » et prenant un plaisir tout particulier à ces exercices vocaux.

Selon les recommandations de couchage sur le dos qui vous ont toujours été données, votre bébé a toujours été couché et a toujours dormi dans cette position avec laquelle il est particulièrement à l’aise. Il est capable de rouler du dos sur le côté. Il a découvert ses mains, en approchant souvent l’une ou l’autre à proximité de son visage et en la regardant bouger : cette étape est indispensable au développement de la préhension qui débute par une approche de la main, suivie du contact et enfin la préhension proprement dite de l’objet.

Cinq mois

A 5 mois, il pédale avec ses jambes et agite les bras de façon de plus en plus coordonnée. Vous assistez alors à de véritables « décharges motrices » auxquelles votre bébé prend beaucoup de plaisir : ne vous inquiétez pas, même si ces « exercices » vous paraissent quelques peu anarchiques.

Votre bébé développe sa « préhension volontaire ». Il se saisit des objets qui sont à sa portée. Il les prend et les garde dans sa paume (on parle de « préhension palmaire »). Il peut les porter à la bouche, les agiter, les frapper… donnant libre cours à des associations motrices, sensitives et sensorielles. Il parait encore malhabile, attrapant difficilement un objet en mouvement et paraissant parfois ne pas pouvoir le lâcher.

Il sourit à son reflet dans le miroir. Il est maintenant capable de se « retourner » rapidement pour vous rechercher et suivre vos mouvements. Il enchaine les bruits de bouche et de gorge et prend plaisir à les écouter. Amusez-vous, discutez, gazouillez avec lui, il essaiera de vous imiter, comme il essaiera de reproduire les expressions de votre visage.

Six mois

A 6 mois, votre bébé tient assis à condition d'avoir un appui dans le dos. Couché sur le dos, il joue avec ses pieds… et les met à la bouche. Il peut passer seul de la position allongée sur le dos à la position à plat-ventre (on parle de décubitus dorsal et de décubitus ventral). Il est maintenant plus à l’aise sur le ventre, ayant appris à jouer dans cette position, pendant les changes ou sur un tapis d’éveil par exemple. Il s’appuie sur les avant-bras et redresse la partie haute du dos et la tête. En penchant cette dernière sur le côté et en s’aidant des bras, il apprendra à rouler du ventre sur le dos… Attention donc, de ne pas le laisser sans surveillance sur un canapé ou une table à langer car ces « roulades » constituent son premier mode de déplacement « en position basse ».

Maintenu en position debout en le prenant sous les bras, il tend ses jambes pour se redresser et commence à s’amuser à sauter : premiers déplacements volontaires en « position haute », prémices de marche. La préhension volontaire est mieux maitrisée mais reste palmaire. Il peut tenir un cube dans chaque main ou passer un cube d’une main à l’autre mais ne les suit pas longtemps du regard si vous les lui retirez ou s’il les laisse tomber.

Votre bébé s'exprime de plus en plus et forme des syllabes (ma – da –pa).

Au quotidien

Le 2e trimestre est la période au cours de laquelle le bébé commence à prendre conscience de son environnement. La station assise lui permet de découvrir de nouvelles perspectives. Les tapis d'éveil, les jeux en mousse… sont un excellent moyen de le stimuler.

Les questions des parents entre 3 et 6 mois

 

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 10/12/2012 Mis à jour le 21/10/2015
Mémoriser Je vous recommande l'article "Le développement psychomoteur des enfants de 3 à 6 mois" sur le site mpedia.fr