> Bébé > Au quotidien > Soins et toilette > Massages pour mon enfant
Massages pour mon enfant
Masser bébé
de 0 mois à 12 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Les massages de bébé : détente et partage" sur le site mpedia.fr

Les massages de bébé : détente et partage

Le massage des bébés fait, depuis des millénaires, partie intégrante de la plupart des cultures du monde ; ils sont ancrés dans la vie quotidienne, et se perpétuent de mère en fille.

Dès ses premières semaines, vous pouvez commencer à masser votre bébé. Nul besoin d’être un spécialiste, ces massages se découvrent et s’expérimentent avec votre enfant, en douceur.

Massages bébé

Les massages de bébé se sont particulièrement développés ces dernières années. Volonté d’être plus proche de son enfant, dans une relation plus naturelle, plus tactile. Les massages présentent en effet de nombreux avantages, en créant un lien privilégié entre l’enfant et ses parents, qui rassure, qui calme. Vous pouvez vous essayer aux massages, très doucement, en observant les réactions de votre enfant. Évitez les mouvements brusques, n’appuyez pas trop fort sur la peau de votre enfant, soyez à l’écoute de ses réactions et vous partagerez un beau moment !

Peau et massage

Le langage de la peau

« Là où commence le toucher débute l’Amour et l’Humanité, dès les premières minutes même de la vie…. » Ashley Montagu.

Les massages sont un langage non verbal, c’est le langage du toucher, de la peau. Les bébés y sont très sensibles pendant leurs premiers mois, ils connaissent une période très fusionnelle avec leurs parents, ils ont besoin d’être contenus, touchés. Dans cette perspective, les massages sont une bonne solution pour communiquer avec votre enfant, pour faire passer des émotions, des énergies. A travers vos mains, votre enfant perçoit votre humeur, votre état d’esprit, et réciproquement. Enfin, les massages sont une bonne solution si vous vous retrouvez démunis devant votre nouveau-né, sans savoir comment communiquer, comment lui apporter du bien-être.

Le langage oral ne fonctionne pas encore, mais c’est à travers le toucher que vous allez créer les premiers liens avec votre enfant. Ce langage est universel et c’est à travers vos gestes, l’intention que vous y mettrez, le rythme, que votre bébé comprendra ce que vous voulez lui apporter. En retour les réactions de votre bébé, sa détente, ses sourires, son regard vous fera comprendre ce que lui même ressent et ce qu’il attend de vous.

Vous apprendrez l’un et l’autre à vous connaître, vous respecter, vous écouter, vous comprendre, en un mot vous « Aimer ».

Ces échanges particuliers renforceront votre confiance dans votre rôle de parent.

Le massage élabore une communication parent-enfant privilégiée et constitue une nourriture essentielle à la vie, l’équilibre et au développement de l’enfant.

En dehors de ce renforcement du lien d’attachement, observations, expérimentations et études ont montré que le massage pourrait apporter de multiples bienfaits :

  • Favoriser chez l’enfant  le sommeil, la détente,
  • Contribuer à atténuer la douleur
  • Favoriser la construction du schéma corporel, la mémoire et la concentration,
  • Soulager certains désagréments comme : les gaz, les coliques, la constipation, les poussée dentaires,
  • Améliorer la qualité de la peau,
  • Favoriser la détente et le bien-être des parents, et aider les très jeunes parents,
  • Agir à long terme sur la vie relationnelle et sociale,
  • Aider les enfants nés prématurément, hospitalisés, adoptés ou handicapés.

Le bon moment

Le bon moment pour le massage est celui qui vous convient à tous les deux. Vous devez être pleinement disponible, et lui aussi. Il se peut que votre enfant préfère être seul, dans ses rêves, il vous le fera comprendre facilement. Si c’est le cas, n’insistez pas. Un autre moment sera plus propice.

Le massage doit être agréable pour tous les deux. Si votre enfant est souvent nerveux et grincheux avant d’aller dormir, massez-le en lui racontant une histoire. Par exemple, massez surtout le dos et la nuque où s’accumulent les tensions nerveuses, comme chez les grands.

Installez le massage comme rituel avant le coucher.

Si votre enfant se crispe avant le bain et semble ne pas aimer l’eau, massez-le pour le détendre. Insistez cette fois sur les extrémités, les pieds et les mains. Ce massage est plus dynamique.

Il faut que le temps du massage permette à l’un et l’autre de se détendre.

Comment masser

Vous pouvez vous munir d’une huile de massage, mais rien d’obligatoire.

Si tel est le cas, utiliser une huile végétale naturelle, sans parfum ni substance rajoutée. Vous prendrez de préférence une huile avec très peu d’odeur, pour ne pas incommoder votre bébé et surtout pour préserver votre propre odeur, qui rassure le plus votre bébé.

On masse généralement le dos et les épaules des bébés, le ventre, ainsi que les pieds, les jambes, les bras et les mains.

Pour le dos, mettez votre enfant sur les genoux, en petite boule, le ventre contre vous. Glissez votre main dans le dos, l’autre dans la nuque. Votre main dans le dos glisse du haut vers le bas, de la nuque aux fesses puis remonte. Après quelques mouvements, réalisez des petits cercles dans le bas du dos, en appuyant un peu plus fort. Massez cette région pour détendre l’ensemble du corps.

Pour le ventre, placez votre enfant en boule, couché sur le dos, les jambes fléchies pour arrondir le bas de la colonne vertébrale. Une main soutient le bassin, l’autre se pose sur le ventre et réalise des petits cercles, en appuyant légèrement. Vous pouvez aussi faire vibrer votre main sur son ventre, de gauche à droite. Vous sentirez le ventre se relâcher sous votre paume. N’hésitez pas à faire des pauses, puis reprenez le massage du ventre. Ce massage permet de détendre les intestins de votre enfant, souvent crispés et de soulager ses gaz.

Pour le massage des pieds et des mains, appuyez votre main sur la paume des mains de votre enfant ou sur sa plante des pieds, et massez du bas vers le haut, puis chaque doigt.

Si vous avez des difficultés à établir ce contact avec votre bébé, si vous souhaitez enrichir vos gestes de massage et les adapter au fur et à mesure de la croissance de votre enfant, si vous voulez adapter davantage le massage au tempérament de votre bébé, si vous souhaitez partager cette expérience avec d’autres parents, alors des professionnels peuvent vous y aider en groupe  ou individuellement.

Une association (régie par la loi de 1901), dont fait partie la majorité de ces professionnels, a été crée en janvier 2000 : L’AFMB : association française de massage bébé (née d’une association internationale qui regroupe plus de 40 pays).

A savoir
Les massages de bébé sont rapides, pas plus de 5 ou 10 minutes, sinon vous risquez de fatiguer votre enfant. Vous n’êtes pas obligé de le déshabiller pour le masser, même à travers les vêtements, votre enfant se détend. Ils ne doivent jamais être une contrainte mais un moment pleinement consenti et partagé.
Haut de page
Experts
Article publié le 28/11/2012 Mis à jour le 18/08/2016
Sources

Brigitte De Marguerye, "instructrice en massage bébé"

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages.

Le massage des bébés. Vimala McClure. Edition Sand.

Shantala. Frédérick Leboyer. Edition du Seuil.

Le massage des bébés selon la tradition ayurvédique. Kiran Vyas, Danielle Belforti, Sandrine Testas-Lemasson. Edition Marabout.

 100 massages et activités de relaxation avec mon bébé. Gilles Diederich. Isabelle Gambet-Drago. Edition Nathan.

La peau et le toucher. Ashley Montagu. Edition du Seuil.

Les bienfaits du toucher. Marielle Issartel. Edition Denoël.

L'aube des sens. Les cahiers du nouveau-né. E.Herbinet. M.C. Busnel. Edition Stock.v

Mémoriser Je vous recommande l'article "Les massages de bébé : détente et partage" sur le site mpedia.fr