> Bébé > Guide santé > Dents et gencives > Pouce, tétine
Pouce, tétine
Sucer son pouce
de 0 mois à 12 mois
Mémoriser Je vous recommande l'article "Pouce, tétine : avantages et inconvénients" sur le site mpedia.fr

Pouce, tétine : avantages et inconvénients

Le pouce ou la tétine font ou feront peut-être partie de l’univers de votre bébé. Ils apaisent ses pleurs et peuvent l’aider à s’endormir, à se détendre. Ils représentent également une solution pour des parents parfois lassés voire épuisés par les pleurs de leurs enfants.  En effet, le pouce ou la tétine font appel au réflexe naturel de succion de votre enfant. Cependant, quels sont les points positifs ou négatifs du pouce ou de la tétine ? Est-il préférable de privilégier l’un ou l’autre ?

Sucer son pouce, un des premiers gestes de votre enfant

Votre enfant va peut-être se mettre à sucer son pouce naturellement. Laissez-le libre de ce réflexe de succion qui le calme et qui disparaîtra sans doute naturellement. Le pouce devient un inconvénient pour votre enfant si son usage est abusif. Si vous le voyez sucer constamment son pouce, jour et nuit, sans aucun motif de fatigue ou de chagrin, essayez peu à peu de le déshabituer.

En effet, cette dépendance au réflexe de succion risque, si elle est intense et prolongée, d’engendrer des problèmes orthodontiques, des déformations du palais. Toutefois, durant sa première année, il n’y a aucun problème pour que votre bébé suce son pouce. S’il en éprouve le besoin, laissez-le faire. Si cette habitude se prolonge au delà de trois ans, tâchez d’aider votre enfant à s’en débarrasser. Vous ne pourrez pas bien sûr ranger son pouce dans un tiroir, mais soyez attentif à lui demander de faire des pauses, de ne le sucer que le soir, puis progressivement plus du tout. Si votre bébé ne parvient pas du tout à limiter sa succion du pouce au fil des mois, cela peut être le signe d’une autre difficulté, plus psychologique, ou d’une angoisse. Soyez attentifs !

La tétine, bienfaits et méfaits

Durant ses premiers mois, il est parfois bien difficile de calmer votre enfant. S’il ne suce pas naturellement son pouce, vous risquez de lui proposer alors une tétine. Souvent très efficace pour apaiser votre bébé, elle présente des avantages et des inconvénients dont il faut être conscient.

Les points positifs de la tétine pour votre enfant :
  • Elle calme, apaise, endort votre bébé,
  • Elle a un effet antalgique pour soulager votre bébé pendant certains gestes médicaux, les vaccins par exemple,
  • Elle constitue, selon certaines statistiques, un facteur de prévention contre les risques de mort subite chez le nourrisson (la vérification de ce point intéressant est en fait à l’étude dans plusieurs pays); rappelons que le facteur principal de prévention reste la position de sommeil sur le dos,
  • Votre enfant peut se débarrasser plus facilement de sa tétine que de son pouce, ce qui permet un sevrage plus facile.
Cependant, si la tétine rassure, elle ne doit pas devenir trop présente au risque de causer des problèmes au bon développement de votre enfant
  • La tétine peut, en effet, être un facteur d’échec de l’allaitement maternel, surtout si elle est introduite trop précocement, avant la mise en place et la réussite de l’allaitement,
  • La tétine peut entraîner un trouble de la croissance dentaire, qui nécessitera une prise en charge orthodontique,
  • Elle est aussi parfois un facteur de récidive des otites,
  • Une tétine trop ancienne, que l’on ne remplace pas assez souvent, risque de provoquer des accidents (déglutition ou inhalation) si elle est abîmée. Elle se fissure, se casse....
Tout comme le pouce, il s’agit d’arrêter la tétine à temps, pour ne pas favoriser une dépendance chez votre enfant, qui risquerait d’avoir du mal à se mettre à parler, et d’avoir de plus en plus de mal à s’en débarrasser. A partir d’un an, vous pouvez donc commencer à accompagner votre enfant pour réduire peu à peu son envie de succion.

Questions de parents :

Le conseil du pédiatre
Ne nettoyez pas une tétine tombée par terre dans votre bouche, en la suçant. C’est le meilleur moyen de transmettre des germes à l’origine de caries à votre enfant.
L’avis de l’orthodontiste
Si le pouce ou la tétine sont arrêtés avant 4 ans, les déformations engendrées sont très souvent de résolution spontanée avec la croissance et les phénomènes d'éruption dentaire. Il ne semble pas nécessaire de chercher à interdire à un enfant de sucer son pouce ou la sucette avant cet âge-là. La limite est la chute des dents déciduales antérieures (donc 6 ans) pour les enfants les plus dépendants.

Vous avez aimé cet article ?

Aidez mpedia à continuer d'exister et à rester indépendant en faisant un don. Nous avons besoin de vous !

Haut de page
Experts
Article publié le 13/11/2012 Mis à jour le 28/07/2014
Sources

American academy of pediatrics. Caring for your baby and young child: birth to age 5, Bantam Books. 2004. 752 pages

Mémoriser Je vous recommande l'article "Pouce, tétine : avantages et inconvénients" sur le site mpedia.fr