La poliomyélite

de 2 mois à 6 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Vaccination contre la poliomyélite" sur le site mpedia.fr

Vaccination contre la poliomyélite

La vaccination contre la poliomyélite, une maladie virale qui peut entraîner d’importantes séquelles motrices, est obligatoire. Référez-vous au calendrier de vaccination personnalisé de l'Afpa à retrouver dans la rubrique Mes enfants pour savoir quand faire vacciner votre fille ou votre garçon.

La maladie

La poliomyélite a aujourd’hui disparu en France mais quelques rares foyers épidémiques persistent dans le monde et le virus peut encore circuler. En France le dernier cas a été déclaré en 1995. La vaccination devrait permettre très prochainement d’aboutir à l’éradication de la maladie.

On contracte le virus en ingérant de l’eau ou des aliments contaminés. Le plus souvent l’infection est banale, mais elle peut se compliquer de paralysies des membres, sources de graves séquelles, lorsque le virus atteint la moelle épinière. Le centre de contrôle des voies respiratoires peut aussi être atteint.

Les vaccins

En France c’est le vaccin inactivé injectable qui est utilisé. Il existe un vaccin vivant atténué, administré par voie orale, utilisé dans les pays en voie de développement, ce vaccin permettant d’éviter la diffusion du virus par des porteurs sains.

Le vaccin poliomyélite est obligatoire depuis 1964
S’il existe un vaccin spécifique Imovax Polio® le vaccin est en règle combiné avec d’autres valences vaccinales Revaxis®, Infanrix Tetra®, Tetravac®, Repevax®, Boostrixtetra®, Infanrix Quinta®, Pentavac®, Infanrix Hexa®, Hexyon®.

Le vaccin doit être conservé au réfrigérateur entre 2° et 8° et ne doit pas être congelé.

Schéma de vaccination

Vaccination du nourrisson à 2 mois, 4 mois, 11 mois.
Rappels chez l’enfant à 6 ans et entre 11 et 13 ans
Chez l’adulte rappels à 25 ans et 45 ans
Chez les seniors rappel à 65 ans puis tous les 10 ans.

Contre-indications

Ce vaccin est parfaitement toléré, comme tout vaccin il peut provoquer une réaction locale au point d’injection, transitoire, un épisode fébrile. Il ne doit pas être administré en cas d’allergie sévère démontrée à l’un de ses composants.
La vaccination doit être différée en cas de maladie fébrile aiguë en cours.

Experts
Article publié le 02/07/2012 Mis à jour le 21/12/2017
Mémoriser Je vous recommande l'article "Vaccination contre la poliomyélite" sur le site mpedia.fr

Fiche AFPA : Syndrome de Guillain Barré et vaccins