La diphtérie

de 2 mois à 6 ans
Mémoriser Je vous recommande l'article "Vaccination contre la diphtérie" sur le site mpedia.fr

Vaccination contre la diphtérie

La vaccination contre la diphtérie, une maladie bactérienne qui peut provoquer de graves complications, est obligatoire. Référez-vous au calendrier de vaccination personnalisé de l'Afpa à retrouver dans la rubrique Mes enfants pour savoir quand faire vacciner votre fille ou votre garçon.

La maladie

La diphtérie a été responsable d’épidémies redoutées tout au long de l’histoire, produisant des ravages avec une mortalité élevée chez les enfants. Elle ne se voit plus en France grâce à la vaccination systématique depuis 1945 mais des cas sont toujours observés en certaines zones du monde, du fait des voyages internationaux la maladie peut réapparaitre à tout moment.

La diphtérie se manifeste par une angine grave avec formation de fausses membranes qui tapissent la gorge et peuvent s’étendre, entraînant la mort par asphyxie. De plus la bactérie sécrète une toxine avec des complications graves au niveau du cœur et du système nerveux.

Les vaccins

Le vaccin contient la toxine inactivée adsorbée sur un adjuvant. Il est très efficace, évitant la maladie et la transmission de la bactérie. La vaccination s’adresse à tous les âges de la vie.
Le vaccin diphtérie fait partie des vaccins obligatoires depuis 1938.
Il n’existe pas de vaccin diphtérique seul, il est toujours combiné à d’autres protections vaccinales : Infanrix Tetra®, Tetravac®, Repevax®, Boostrixtetra®, Infanrix Quinta®, Pentavac®, Infanrix Hexa®, Hexyon®

Le vaccin doit être conservé au réfrigérateur entre 2° et 8° et ne doit pas être congelé.

Schéma de vaccination

Vaccination du nourrisson à 2 mois, 4 mois, 11 mois.
Rappels chez l’enfant à 6 ans et entre 11 et 13 ans
Chez l’adulte rappels à 25 ans et 45 ans
Chez les seniors rappel à 65 ans puis tous les 10 ans.

Contre-indications

Ce vaccin est très bien toléré, il peut provoquer, comme tous les vaccins, une réaction locale avec gonflement, douleur, fièvre, douleurs musculaires dans les jours suivants, transitoires. Il ne doit pas être administré en cas d’allergie sévère démontrée à l’un de ses composants ou de troubles neurologiques survenus et rapportés à  une vaccination.
La vaccination doit être différée en cas de maladie fébrile aiguë en cours.

Experts
Article publié le 02/07/2012 Mis à jour le 21/12/2017
Mémoriser Je vous recommande l'article "Vaccination contre la diphtérie" sur le site mpedia.fr